Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Electricité, électronique

Durée

3 ans

Combien

73 écoles

Cette formation a pour objectif de former des ingénieurs spécialisés en électronique et mécatronique. Les étudiants apprendront les fondamentaux de l’alliance entre la mécanique, l'électronique, l'informatique et l'automatique au sein d’un seul et même système. Grâce à ce savoir, les futurs ingénieurs pourront intervenir dans la conception, l’évaluation, la production et la qualité de ce système. 

Accès à la formation Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique

Pour accéder au cursus d’ingénieur en trois ans, l’élève doit avoir suivi une classe de préparation aux grandes écoles ou être titulaire d’un diplôme de niveau III comme un DUT GEII, GIM, GMP ou MP, une licence mention Électronique, énergie électrique, automatique (EEEA), parcours Électronique  (L2 ou L3), etc.

Certaines écoles proposent des parcours en 5 ans pour les titulaires d’un baccalauréat scientifique (S).

Les sélections peuvent se faire sur dossier ou via un concours d’entrée.

Programme et Épreuves

Le programme varie selon les établissements dispensant la formation d’ingénieur électronique et mécatronique.

On retrouve cependant des enseignements fondamentaux.

Première année du cycle ingénieur

On trouve divers enseignements :

  • Système mécanique
  • Programmation de base de données
  • Mathématiques
  • Calculs différentiels et matriciel
  • Ingénierie des systèmes
  • Électronique continue
  • Informatique pour l’ingénieur
  • Dimension mécanique et intégration environnementale
  • Fondamentaux modernes de la modélisation numérique en mécanique
  • Sciences économiques et de gestion
  • Sciences économiques sociales et humaines
  • Automatisme
  • Anglais

Les étudiants sont accompagnés sur leur projet professionnel. Un premier stage est organisé.

Deuxième année du cycle d’ingénieur

En cette deuxième année, le programme comprend des enseignements axés sur :

  • L’électronique faible et forte puissance
  • Le génie automatique
  • Le comportement des structures et choix de matériaux
  • L’informatique dédiée aux systèmes embarqués
  • L’électronique pour les systèmes embarqués
  • Le bureau d’études mécatronique
  • Le développement durable
  • Le traitement de signal
  • La modélisation multiphysique
  • La vibration des structures
  • Les sciences économiques et de gestion
  • Les sciences économiques humaines et sociales
  • L’anglais

Les étudiants doivent suivre un stage d’Assistant ingénieur

Troisième année du cycle d’ingénieur

En cette dernière année, les étudiants se consacrent à divers enseignements théoriques et pratiques :

  • L’ingénierie durable
  • Les systèmes embarqués avancés
  • L’automatique avancée
  • La robotique et vision
  • Les méthodes numériques avancées en mécanique
  • Le comportement dynamique, chocs et impacts
  • Les techniques expériementales
  • Les sciences économiques et sociales
  • L’anglais

C’est durant cette année que les étudiants choisiront une spécialisation. Elles varient selon les établissements.

Enfin, les élèves s’investissent dans un stage de 6 mois et entament la rédaction de leur mémoire de fin d’étude.

Pour obtenir le titre d’ingénieur électronique et mécatronique, il faut réussir les épreuves ponctuelles et/ou continues pendant tout le cursus et obtenir une moyenne supérieure à 10/20.

En troisième et dernière année, l’étudiant devra soutenir un mémoire de fin d’étude devant un jury composé de professionnels.

Les compétences développées durant la formation

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique.

Débouchés

L'ingénieur mécatronicien pourra travailler au sein d’un service études recherche ou développement, d’une société de conseil et d’ingénierie. 

Il pourra exercer les fonctions de :
  • Chef de projet en développement de produits et de machines
  • Responsable bureau d'études mécatronique
  • Responsable bureau d'études électromécanique, automatisme
  • Ingénieur produit
  • Ingénieur mécatronicien
  • Ingénieur roboticien
  • Ingénieur automaticien
  • Ingénieur en Recherche et Développement
  • (…)
  • Ingénieur chercheur

  • Ingénieur en electronique

  • Ingénieur Electronicien

  • Ingénieur développement de composants

  • Ingénieur développement matériel électronique

  • Ingénieur de recherche

  • Ingénieur TV numérique

  • Ingénieur systèmes : validation et tests en électronique, traitement du signal, des images, automatique et communications

  • Ingénieur robotique, contrôle et commande, vidéo drone

  • Ingénieur en génie industriel

Premiers emplois

Premiers emplois occupés par les membres de notre panel après ce diplôme

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique.

Exemples de premières entreprises pour les diplômés

    Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique.

    Poursuites d’études possibles

    Formations suivies par les membres de notre panel après ce diplôme.

    Écoles qui forment à ce diplôme

    Questions / Réponses

    Tu veux en savoir plus sur le diplôme Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.