Analyste économique

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Economie
Salaire
1500€ - 2300€ nets/mois

Soumis à une concurrence internationale exacerbée, les entreprises, mais aussi l’État et les collectivités, ont un besoin croissant d’experts capables de décrypter les mouvements de l’économie et de la finance. L’analyste économique étudie et analyse la conjoncture et établit des prévisions, tout en gardant un œil acéré sur les marchés boursiers et sur la concurrence. Objectif : prendre les décisions stratégiques qui s’imposent.

Fonctions

L’analyste économique peut exercer au sein d'organismes variés : publics (Institut national de la statistique et des études économiques, instituts de conjoncture, chambres d'agriculture, agences de développement économique, ministères, régions…) ou privés (sociétés de conseil, chambres de commerce et d'industrie, groupes industriels ou commerciaux, banques et compagnies d'assurances, syndicats…).

Rattaché à un directeur des études ou à la direction générale de l'organisation, il mène des études dans les domaines les plus variés : aménagement du territoire, audience, opinion, analyse financière, développement commercial, économique ou durable, environnement, intelligence économique, urbanisme, emploi, ressources humaines… Pour ce faire, il définit des études quantitatives, dont il détermine les méthodes et le budget.

Il en dirige et synchronise le déroulement (réseau d’enquêteurs, cahier des charges…), puis il se charge de définir perspectives, prévisions, évaluations ou recommandations, au travers d’études, de rapports, de bulletins ou de synthèses découlant de l’information recueillie.

Qualités

Pour devenir analyste économique, mieux vaut ne pas être fâché avec les chiffres ! Entre statistiques industrielles, indices économiques et modèles mathématiques, la manipulation de ceux-ci fait le quotidien de ce professionnel, à l'aide d'outils informatiques sophistiqués.

Esprit de synthèse, rigueur et méthode sont les grandes qualités de cet expert, mais il doit savoir aussi présenter son travail de manière claire, tant par écrit que par oral. Une grande curiosité intellectuelle est de mise pour alimenter les lectures, les voyages et les rencontres indispensables à la menée à bien de ce travail. La pratique de l'anglais est un must.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Analyste économique est classé n°451 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

41.7%
Bac+5
15.4%
Ecole d'ingénieurs
11.8%
Bac+4
11.5%
Ecole de commerce
9.8%
Bac+2
5.9%
Bac+6 et supérieur
3.4%
Bac+3

Écoles qui forment à ce métier

 

Diplômes nécessaires

Bac ES ou S (de préférence), puis diplôme de niveau bac+5 au minimum. On peut passer par la voie universitaire, via un master pro (voire un master recherche, suivi d’un doctorat) en Economie, Mathématiques, Econométrie, Modélisation, Intelligence ou Ingénierie économique, Statistiques et informatique... Ou bien par une grande école : d’ingénieurs avec spécialisation en économie et statistique, économie industrielle ou économie agricole, ou encore de commerce ou d’Institut d’études politiques, avec spécialisation en économie. Cursus que l’on peut compléter par un mastère spécialisé (niveau bac+6).

 

Salaire Analyste économique

Un analyste économique débutant gagne de 2 000 euros (dans le secteur public) à 3 000 euros bruts par mois (dans le privé).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Analyste économique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui