Logo

    Économiste d'entreprise

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    conseil financier , Analyse financière , gestion financière , Finance

    SALAIRE

    2350 € / mois à 3150 € / mois

    Qu'est ce que le métier Économiste d'entreprise ?

    L’économiste d’entreprise a pour fonction principale d’apporter des arguments techniques facilitant les choix stratégiques des dirigeants d’une entreprise. C’est en quelque sorte un conseiller pour la direction générale d’une entité économique. Un métier qui demande de la rigueur et une capacité d’analyse et de synthèse très importante.

    On peut retrouver ce métier sous les intitulés de stratégiste, macro-économiste ou encore chargé d'études économiques.

    Que fait un Économiste d'entreprise ?

    Quand un dirigeant souhaite approfondir un sujet, avoir plus d’arguments solides avant de lancer un projet (un rachat d’entreprise, une acquisition foncière, une nouvelle activité économique…), il sollicite un économiste d’entreprise. C’est ce dernier qui va lui apporter les éléments qui lui permettront d’affirmer son projet, de le corriger ou tout simplement de l’abandonner.

    Ainsi l’économiste d’entreprise commence sa mission en écoutant les attentes et les besoins du ou des dirigeants. On lui expose le projet et ses tenants et aboutissants. Avec son client, il définit les modalités de la prestation. A lui maintenant d’apporter les informations nécessaires pour permettre aux commanditaires de faire leur choix stratégique. 

    Il commence par collecter les informations. Ces informations sont très diverses et leurs natures dépendent, bien sûr, du projet en attente. Il peut faire ou utiliser des études comparatives, rechercher des sources d'information économique, juridique, technologique, créer un portefeuille de clients/prospects, faire un état des lieux de la concurrence, produire des études de financement ou de marché, réunir des articles de presse, énumérer et analyser les risques potentiels… Tout est envisageable dès l’instant où cela apporte des arguments pertinents et solides par rapport au projet en attente.  

    Ensuite il doit synthétiser cette somme d’informations et lui donner une forme homogène et logique. Le document doit être construit de manière à être clair et lisible. Il lui faut aussi rédiger une conclusion argumentée.

    Sa dernière fonction est de remettre le document à la direction et de défendre sa position issue de la longue enquête.

    Qualités pour être Économiste d'entreprise

    L’économiste est en quelque sorte un spécialiste de l’enquête et de la recherche. Une recherche non pas expérimentale mais appliquée. Très organisé, travaillant toujours avec rigueur, s’assurant de la fiabilité de ses sources, il sait analyser toute information et en synthétiser l’ensemble.

    Ses compétences et connaissances en économie sont très approfondies. Mais il a aussi des connaissances pluridisciplinaires qui lui permettent d’avoir une approche systémique d’un problème. Il maîtrise l’informatique, les mathématiques et les statistiques. 

    Sa communication, qu’elle soit orale ou écrite, est excellente. Il sait prendre des initiatives, est toujours force de proposition et il est capable d’argumenter et de défendre son point de vue. 

    Etant dans le « secret des dieux », il est discret et ne communique en aucun cas la nature de sa mission. Il sait également être patient et pugnace dans ses missions. 

    Données statistiques sur le poste Économiste d'entreprise

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Économiste d'entreprise

    Combien gagne un Économiste d'entreprise ?

    Un économiste d’entreprise débutant perçoit un salaire annuel brut d’environ 36 000 euros.
    Après 5 années d’expérience cette rémunération annuelle peut osciller entre 36 et 48 000 euros.

    Mais ces montants ne sont qu’indicatifs. En effet, la rémunération dépend de nombreux critères : le profil de l’économiste, la difficulté de la mission, la taille de l’employeur, le domaine d’activité, etc. 

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.