Vendeur export à l'international

Niveau scolaire
Bac + 3
Secteur d'activité
Commerce, vente
Salaire
2000€ - 2400€ nets/mois

Le vendeur export travaille pour une entreprise et vend ses produits ou ses services à des clients étrangers sur une zone géographique qui lui est impartie.

Fonctions

Un vendeur export, comme son nom l’indique, vend à l’exportation c’est-à-dire à des personnes ou des entreprises situées à l’étranger. Ainsi le vendeur export prospecte sur un secteur géographique qu’on lui a attribué ou à l’attention d’un marché ciblé. Il s’informe des besoins de sa clientèle potentielle, les conseille et tente de conclure une vente, en négociant la contractualisation et en s’assurant du suivi des opérations. Bien sûr le vendeur export s’appuie sur les Incoterms (International Commercial Terms – Termes du Commerce International - qui sont des termes normalisés qui servent à définir les « droits et devoirs » des acheteurs et vendeurs participant à des échanges internationaux et nationaux et que connait par cœur le vendeur export) pour négocier dans les règles de l’art et dans le respect des lois.
Un vendeur export peut vendre, selon son profil, des produits dits de grande distribution mais également des produits dits à forte valeur ajoutée. Ces derniers impliquent que le vendeur ait des compétences spécifiques et techniques lui permettant de défendre et valoriser sa marchandise. L’objectif final du vendeur export est de vendre un maximum et au meilleur prix les produits ou les services de la société pour qui il travaille.
Un vendeur export parle couramment anglais et souvent maîtrise une autre langue. Il travaille sous la responsabilité du responsable export à l’international zone export.

Qualités

Prospecter, démarcher, négocier demande une certaine culture générale et une très grande aisance dans la communication orale. De plus le vendeur export doit être capable de s’adapter à son interlocuteur et donc à sa langue, à sa culture, à ses traditions, à la situation politique du pays etc. En effet on ne négocie, ni ne vend de la même façon au Japon et au Brésil. On lui prête donc une ouverture d’esprit et une vraie capacité d’écoute.
Véritable commercial dans l’âme, le vendeur export est un négociateur habile, aimant le contact et les challenges. Il affiche une culture du résultat. Enfin, ses fonctions lui demandent de savoir s’organiser et optimiser son temps. 

 

Diplômes nécessaires

Bien évidemment pour devenir vendeur export à l'international il faut se former au commerce international. Pour ce faire on peut envisager différents cursus (liste non exhaustive) :
Un BTS commerce international suivi d’une licence pro métiers du commerce international
Une licence Langues étrangères appliquées (LEA) suivi d’un master pro Commerce international et langues étrangères appliquées
Un cursus en école de commerce avec spécialisation à l’international.

Notons qu’il est envisageable de partir d’une qualification technique puis de s’orienter vers une formation en commerce international. Ce cursus permet de postuler ensuite à des postes visant la vente de produits à valeur ajoutée en adéquation avec les études techniques suivies.

 

Salaire Vendeur export à l'international

Le salaire d'un vendeur export à l'international varie selon l’entreprise et son secteur d’intervention ainsi que le cursus du postulant. Un débutant peut envisager en moyenne de 2 700 € brut par mois sans compter les primes de résultats.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Vendeur export à l'international ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui