Régisseur de spectacles

Niveau scolaire

Bac + 2

Secteur d'activité

Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Salaire

4300 € - 5000 € net/mois

Technicien du spectacle vivant, le Régisseur intervient dans le cadre d’une représentation théâtrale ou chorégraphique. Selon sa spécialité, il supervise la lumière, le son et le décor, dont il assure organisation matérielle, technique et administrative. Sa mission : garantir une représentation sans accroc.

Fonctions

Présent sur tous les fronts en amont et en aval du spectacle, le Régisseur peut occuper quatre fonctions distinctes. Le régisseur lumière est responsable de l’installation lumière souhaitée par l’éclairagiste. A la tête d’une équipe d'électriciens, il commande et entretient le matériel, enregistre les effets lumineux et règle les éclairages.

Le Régisseur son, lui, est chargé de la sonorisation. Il choisit l'implantation des micros et des enceintes, enregistre sons, musique ou bruits de fond, les mixe et les diffuse pendant la représentation. Le régisseur plateau supervise la préparation du plateau, le mouvement des décors et accessoires, ainsi que le montage et le démontage du décor par les machinistes.

Enfin, incombe au Régisseur général, coordonnateur de l'ensemble, toute l'intendance (hébergement, restauration, transport...), l’établissement des plannings et le recrutement des techniciens. Avec l’expérience, les régisseurs son, lumière et plateau peuvent évoluer vers des fonctions de régisseur général. Ce dernier, lui, pourra devenir directeur de production.

Qualités

Métier passion, la fonction de Régisseur de spectacles exige un goût affirmé pour le milieu artistique, ainsi qu’une connaissance pointue des techniques de scénographie, plus spécifiquement sur son domaine de compétences. La maîtrise des techniques du plateau ainsi que des logiciels et matériels informatiques spécialisés est impérative.

L’anglais technique est nécessaire pour déchiffrer les manuels d'utilisation des équipements. Amené à travailler en horaires décalés, avec une large amplitude de travail, et souvent à se déplacer, il doit avoir la santé et se montrer disponible.

Esprit d’initiative, débrouillardise et résistance au stress s’imposent pour surmonter la pression et les impondérables. Polyvalence et sens des contacts humains sont nécessaires, notamment pour le régisseur général.

Diplômes nécessaires

Après un bac général (de préférence L, option théâtre), on peut préparer, en deux ans, un DMA (Diplôme des métiers d’art) Régie de spectacle. En trois ans, on peut se former à l'École supérieure d'art dramatique (ESAD) de Strasbourg. Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris prépare, en quatre ans, à la sonorisation de salles de concert. Enfin, après un bac+2, intégrer la prestigieuse École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) de Lyon.
  • DMA Régie de spectacle option son

  • DMA Régie de spectacle option lumière

  • Licence Arts du Spectacle

  • Classe d'art dramatique (niveau III)

  • Diplôme national d'orientation professionnelle d'art dramatique

  • Classe d'art dramatique (niveau IV)

  • Art dramatique (ENSATT)

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Intermittent du spectacle, le Régisseur touche un salaire variable, en fonction de la production concernée, et à la mission. Minimum garanti : 1 400 euros bruts la semaine.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Directeur Artistique

  • Artiste de cirque

  • Ingénieur du son

  • Régisseur général cinéma

  • Sound designer illustrateur sonore

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Régisseur de spectacles ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.