Notaire

Niveau d'études minimum : Bac + 5

Secteur d'activité : Applications des droits et statuts des personnes

Popularité du métier
( 198e sur 1876 )

EN BREF

Le notaire est un spécialiste du droit du patrimoine, de l’immobilier et de la famille. Il certifie et authentifie les actes et les contrats mais il conseille et informe également ses clients et peut les aider à rédiger des contrats et des conventions qui demandent une grande connaissance du droit dans toute sa complexité.

Fonctions

Le notaire est un officier public qui a pour mission de rédiger des actes authentiques. Le simple fait d’apposer la date et sa signature sur un document confère à ce dernier une valeur juridique et en garantit l’authenticité. C’est donc la mission première du notaire : il est le seul à pouvoir authentifier les documents que sont les contrats de mariage, les testaments, les actes de vente...

Le notaire renseigne les familles et les entreprises sur les conditions des contrats, sur les moyens de les respecter. Il peut également les aider à concevoir et rédiger ces documents.

Qualités

La nature du travail de notaire lui demande d’avoir le sens du contact puisqu’il s’occupe de nombreux cas et de clients divers et doit, à chaque fois, les aider, les renseigner et leur faire comprendre ce que sont les actes passés. Aussi, il doit être diplomate pour que les négociations entre les parties soient fructueuses.

Aussi le notaire doit être discret car il est lié au secret professionnel. Il doit également faire preuve de responsabilité et d’honnêteté pour que les documents qu’il signe ou rédige soient équitables. Enfin il doit être rigoureux car les documents qu’il rédige sont précis et ne doivent souffrir d’aucune approximation.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Notaire est classé n°716 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

80.5%
Bac+2
7.3%
Bac+4
4.9%
Bac+5
4.9%
Bac+3
2.4%
Bac+1

QUEL DIPLÔME EST NÉCESSAIRE ?

Deux voies permettent d’accéder au métier de notaire. Dans les deux cas, il faut en premier lieu être titulaire d’un master pro en droit (M1). Il faut ensuite choisir entre la voie universitaire et la voie professionnelle.

La voie universitaire

La formation de notaire peut donc se faire à l’université. L’étudiant doit, dans un premier temps, effectuer une année de master 2 en droit notarial. A l’issue de cette année de M2, l’étudiant devient alors stagiaire pendant 2 ans. Il suit alors des enseignements au sein de l’université mais également au sein d’un centre de formation professionnelle notariale pendant ses deux années de stage.

Après ces deux années de stage et d’enseignements l’étudiant doit soutenir un mémoire. Si cette soutenance est réussie, l’étudiant obtient alors le diplôme national du notariat (DSN).

La voie professionnelle

S’il veut suivre la formation de notaire par la voie professionnelle l’étudiant doit, après son M1, passer un examen d’entrée au centre régional de formation professionnelle notariale. Une session de cet examen est organisée chaque année et il n’est possible de s’y présenter que 3 fois.

S’il est admis, l’étudiant suit alors une année de formation pendant laquelle il est préparé au diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire (DAFN). Il n’est possible de redoubler qu’une fois cette année de formation.

Les étudiants qui ont obtenu leur DAFN effectuent alors un stage professionnel rémunéré pendant deux ans au sein d’un office et suivre 6 séminaires. A la fin de son stage, l’étudiant doit réaliser un rapport de stage qui lui permet d’obtenir un certificat de fin de stage qui permet, couplé au diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire, d’obtenir le certificat d’aptitude aux fonctions de notaire.

Quelle que soit la voie de formation choisie (DAFN ou DSN) le notaire devient, avec ce diplôme, notaire assistant. Avant sa première nomination en tant que notaire, le candidat doit suivre un « stage futur notaire » qui le forme à la gestion d’un office de notaire, à la déontologie et à la discipline notariale.

DIPLÔMES NECESSAIRES


Salaire Notaire

Un débutant, qu’il soit stagiaire ou assistant, gagne entre 1400 et 1800 euros brut par mois. Pour les notaires plus expérimentés les salaires varient selon l’office dans lequel ils exercent (de 1800 à près de 8000 euros par mois). Les notaires les plus reconnus et qui sont titulaires de leur office peuvent gagner jusqu’à 31 000 euros par mois.

Découvrez le dossier

droit .jpg

Droit, justice

Pour travailler dans le secteur de la justice, il faut faire preuve de rigueur et de précision. Découvrez tous les métiers et tous les diplômes dans le domaine du droit.

Découvrir

QUESTIONS / RÉPONSES

Tu veux en savoir plus sur le métier de Notaire ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui