Ingénieur en technologies de l'information

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Techniques de l'imprimerie et d...
Salaire
2440€ - 4880€ nets/mois

Dans un environnement économique où la gestion de l’information tient aujourd’hui une place prépondérante, l’ingénieur en technologies de l’information est l’un des hommes-clés de l’entreprise.

Ce métier, qui relève de l’ingénierie technique, fait appel à des compétences qui touchent le hardware et le software et permettent de faire tourner des systèmes informatiques complexes.

Trois grands axes sont couverts par cette discipline : les affaires électroniques et le e-business ; le multimédia ; la gestion et conception de réseaux informatiques d'entreprise.

Fonctions

L'ingénieur en technologie de l'information décline la stratégie générale de l'entreprise en matière de systèmes d'information. Il est généralement en charge des problématiques d'organisation, en tant qu'aide à la décision et à la conception de solutions.

Il veille à la qualité du service (en assurant la continuité de celui-ci et sa disponibilité pour les utilisateurs sans perturbation grâce à la prévention des pannes).

Il prévoit son évolution, car les besoins des utilisateurs croissent en permanence et de façon exponentielle, tout en étant attentif à sa rentabilité.

Objectif : fournir un avantage compétitif aux métiers moyennant des coûts maîtrisés. Pour ce faire, il maîtrise les risques financiers, organisationnels et techniques, et veille au respect des délais.

Il se montre attentif à la bonne adéquation entre équipes et moyens affectés et effectue les choix d'internalisation ou d'externalisation des activités. Il mène également une action de veille sur le hardware et le software. Enfin, il est aussi le garant de la confidentialité des données de l’entreprise.

Qualités

Le métier d'ingénieur en technologies de l’information requiert la connaissance des infrastructures en général (hardware/software, environnements serveurs Windows et Unix, bases de données et stockage, télécoms et réseaux), la maîtrise des outils de monitoring et de supervision, ainsi que la capacité à concevoir les architectures et à les faire évoluer dans le temps.

Côté qualités personnelles : esprit d’équipe, flexibilité, initiative et autonomie s’imposent. Ainsi qu’une solide capacité d’analyse et de jugement, couplée à une aisance relationnelle dans un environnement international et à l’ouverture d’esprit. Enfin, l'ingénieur en technologies de l'information doit posséder la faculté de travailler en multitâches, être mobile et maîtriser au moins l’anglais courant.

 

Diplômes nécessaires

Salaire Ingénieur en technologies de l'information

Le salaire d'un ingénieur en technologies de l’information débutant est d’environ 38 k€ annuels. Avec l’expérience et selon la taille et la complexité du site à administrer, il pourra atteindre 55 à 76 k€ par an.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ingénieur en technologies de l'information ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Quitter l'INSA Lyon pour réorientation

Bonjour,

Je suis actuellement étudiant à l'INSA de Lyon dans le département informatique (3IF) après avoir fait les deux ans de prépa intégrée. J'était satisfait du niveau d'enseignement du premier cycle, où les cours étaient plus orientés vers la science que la technique, mais la première année de cycle ingénieur est décevante car beaucoup trop terre à terre.
Mon niveau est relativement bon, je connaissait déjà bien l'informatique avant d’intégrer le département et je n'ai pas le moindre doute sur le fait que c'est le domaine dans le quel je veux faire carrière.
Ce qui me pose problème dans le département informatique de l'INSA c'est surtout le fait que les cours sont trop techniques. Au lieu de nous enseigner en détail les nombreux domaines scientifiques se rapportant à l'informatique (e.g. mathématiques, algorithmie avancée, machine learning, cryptographie, ...) la formation donne plus d'importance aux connaissances techniques (SQL, C++, Java, systèmes d'information, ...). A mon avis, pour faire un bon ingénieur ou un bon chercheur, il vaut mieux étudier les matières scientifiques et compter sur notre autonomie pour apprendre à maîtriser les technologies qui nous intéressent (ce qu'internet fera mieux que n'importe quel enseignant). Les matières scientifiques sont bien là, mais elles sont noyées par la quantité de cours techniques et leurs projets/TPs/TDs respectifs (sans parler des humas stupides).
Je pense donc de plus en plus à me réorienter vers une filière plus scientifique, quitte à perdre un peu de temps, mais à la condition qu'elle soit d'un assez bon niveau et toujours dans le domaine de l'informatique/mathématique. J'aimerais avoir quelques information sur les choix qui s'offrent à moi (y compris à l'étranger puisque le modèle des universités étrangères semblent mieux me correspondre). Je ne sait pas trop non plus ce que vaux ma formation d'un point de vu extérieur ni de combien de crédits ECTS je dispose ou ce qu'ils représentent.

Merci de m’éclairer un peu,

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui