Géothermicien

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Energie, génie climatique
Salaire
1925€ - 2200€ nets/mois

Sous l’étiquette de géothermicien se cachent divers spécialistes : géologues, hydrogéologues, ingénieurs forage ou réservoir, géochimistes... Missions de ce professionnel ? Capter la chaleur ou le froid naturel du sol pour chauffer les bâtiments en hiver ou les climatiser en été, mais aussi produire de l’eau chaude sanitaire. Un métier ultra-qualifié, qui a le vent en poupe avec l’essor des énergies renouvelables et propres, dont la géothermie constitue l’un des plus beaux exemples.

Fonctions

Pour exploiter la chaleur stockée dans le sous-sol, le géothermicien se livre d’abord à des opérations de reconnaissance, en effectuant des forages exploratoires visant à identifier les caractéristiques hydrogéologiques du site. Il mène aussi des études technico-économiques et d'impact environnemental.

À l'aide d'outils de modélisation, il évalue la capacité de production géothermique. Une fois le projet lancé, il rédige le programme des travaux et sélectionne les entreprises, requiert les autorisations administratives, constitue les dossiers financiers, élabore le programme de forage, puis supervise l'exécution du chantier. Pour les installations très basse énergie, il pilote le creusement de tranchées, la mise en place de sondes, branchements, tests...

Il peut être responsable d'une centrale géothermique. Il encadre alors les équipes affectées à la production de chaleur et au réseau de distribution.

Qualités

Les interventions sur site nécessitent dynamisme et mobilité, mais aussi organisation et méthode, afin de gérer au mieux les plannings, tout en tenant budgets et délais. Le géothermicien doit faire preuve d’autonomie dans son travail, mais aussi de vraies aptitudes commerciales et relationnelles, car c’est lui qui constitue le pivot entre maître d'ouvrage ou exploitant et client. Potentiel manager, il doit être doté d’un certain charisme et aimer travailler en réseau.

Écoles qui forment à ce métier

 

Diplômes nécessaires

Par-delà la diversité des profils qu’il implique, géothermicien es un métier de pointe, qui nécessite la détention d’un solide bagage scientifique, de niveau bac+5.

Après un bac S ou STI2D, si on ne passe pas directement par une classe prépa scientifique, on peut s’orienter vers un BTS (Fluides, énergies, environnements) ou un DUT (Génie thermique et énergie), suivis l’une des nombreuses licences pros en Energie et génie climatique, puis vers un master en Géologie des réservoirs, en Hydrobiogéochimie ou encore en Ingénierie thermique et énergie.

Plusieurs écoles d’ingénieurs proposent des diplômes spécialisés en énergétique ou en thermique : ENSI de Poitiers, Ecole nationale supérieur de géologie de Nancy, LaSalle Beauvais…

 

Salaire Géothermicien

Un géothermicien débutant gagne entre 2 500 et 2 800 euros bruts par mois.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Géothermicien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui