Conducteur de train

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Transports, manutention, magasinage

Salaire

1350 € - 1700 € net/mois

Mission du conducteur de train ? Assurer le transport des voyageurs ou des marchandises sur le réseau ferré dans les meilleures conditions (sécurité, confort, ponctualité). Un métier passion, mais exigeant.

Fonctions

Le conducteur de train est salarié de la seule SNCF pour le transport de voyageurs (le fret, lui, est désormais ouvert à la concurrence étrangère). Avant de prendre les commandes, il revoit sa feuille de route : vitesse à respecter, distances de freinage, charge du train, nombre de voitures...

Il vérifie l'état et la sécurité de la ligne et procède à des tests sur le bon fonctionnement du train. Il commande, à chaque entrée en gare, la fermeture et l’ouverture automatique des portes des wagons. Il informe les passagers des prochains arrêts et des heures d’arrivée au terminus. En cas d'incident, il applique la réglementation d'usage (alerte radio, protection des voies). Par ailleurs, il doit rédiger bulletins de service et rapports d’incidents sur un carnet de bord.

Les agents débutants font leurs armes sur les trains de marchandises ou de banlieue avant d'être placés sur des lignes moyennes. Au bout d'une dizaine d'années, ils peuvent devenir conducteurs de ligne principale (seuls habilités à piloter un TGV) ou s'orienter vers un poste d'encadrement.

Qualités

Habile de ses mains, le conducteur de train est en mesure d’effectuer les premiers dépannages sur la machine. Pour surveiller les nombreux appareils de pilotage et de contrôle, des compétences en électricité sont un plus. Vigilance et sens des responsabilités s’imposent pour respecter scrupuleusement les règles de la circulation sur le réseau ferroviaire et appliquer les procédures de sécurité.

Une acuité visuelle sans faille est requise (lunettes permises). Résistance physique et nerveuse et bons réflexes s’imposent.

Enfin, face à des horaires de travail irréguliers, intégrant nuits, week-ends et jours fériés, il doit être disponible et adaptable.  

Diplômes nécessaires

Pour être recruté par la SNCF, le CAP, de préférence spécialité électrotechnique, électronique ou mécanique,  peut suffire. Toutefois, un bac S ou STI2D, ou encore un bac pro ELEEC (électrotechnique, énergie équipements communicants) ou MEI (maintenance des équipements industriels), sont conseillés.

Le recrutement par la SNCF est très complet (CV et dossier, visite médicale, tests de connaissances, tests psychotechniques et entretien de motivation). L’entreprise propose ensuite une formation interne en alternance (et rémunérée), allant de 4 mois (conducteur de manœuvre) à 1 an (conducteur de ligne). 
  • Bac Pro Electrotechnique, énergie, équipements communicants

  • Bac Pro Maintenance des équipements industriels

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Le salaire d'un conducteur de train débutant est de 1 700 à 1 900 euros bruts mensuels, auxquels s’ajoutent diverses primes.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Conducteur de Machines Agricoles

  • Conducteur routier

  • Chauffeur Taxi

  • Chauffeur de bus

  • Chauffeur personnel

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Conducteur de train ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.