Tout savoir sur la licence LEA (Langues Etrangères Appliquées)

  • Publié le 20 juillet 2020
  • Mis à jour le 31 juillet 2020
  • digiSchool
La licence LEA (langues étrangères appliquées) rencontre toujours un succès incontestable auprès des bacheliers lors de la procédure Parcoursup. Tour d’horizon de cette formation universitaire bac+3 : programme, type de cours, débouchés.
qu'est ce que la licence LEA à l'université ?
Tout savoir sur la licence LEA (langues étrangères appliquées)

La licence LEA (langues étrangères appliquées) est l’une des filières post-bac les plus demandées à l’université. En effet, de nombreux étudiants souhaitent faire une licence d’anglais, d’espagnol, d’italien ou encore d’allemand après le bac. Découvre tout ce qu’il faut savoir sur cette filière en accédant directement aux parties de l’article :

À qui s’adresse la licence LEA ?

Pour entrer en licence LEA, il faut être titulaire d’un bac général, technologique ou professionnel. Cela marche aussi si tu as un DAEU ou que tu fais une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience ou études personnelles). Les titulaires de bac L ou de bac ES représentent pas moins de 40% des étudiants en Licence LEA.

En effet, l’orientation au lycée n’est pas déterminante pour être admis ou pour réussir car il s’agit d’une filière pluridisciplinaire. Il n’y a généralement pas de sélection à l’entrée en licence. Toutefois, certaines universités peuvent avoir une capacité d’accueil limitée.

Il est aussi possible d’accéder à une licence LEA en admission parallèle, après un BTS ou un DUT.

Pour s’orienter en langues vivantes, il est fortement conseillé d’avoir un bon niveau dans la langue que tu souhaites étudier. Et parce que les enseignements vont au delà de la pratique linguistique, une certaine curiosité pour les matières telles que l’économie, le droit, le marketing est recommandé. Les attendus de la licence LEA sont indiqués dans la fiche de présentation Parcoursup. Il est vivement conseillé de bien en prendre connaissance.

Comment s’inscrire en licence LEA ?

Pour s’inscrire en licence LEA après le bac, il faut formuler des voeux sur Parcoursup. Si tu te réorientes après une première année d’études supérieures, c’est également sur Parcoursup que ça se passe.

Tu peux formuler jusqu’à 10 voeux et 20 sous-voeux maximum. Le moteur de recherche et la carte interactive de la plateforme te permet de trouver les différentes formations. Les combinaisons de langues sont directement proposées : Anglais / suédois appliqués aux affaires à l’université de Lille par exemple. Ou encore anglais / portugais à l’université de Poitiers.

Une fois que tu es accepté dans une formation via Parcoursup, tu dois procéder à ton inscription administrative. C’est à ce moment là que tu t’acquitte de la CVEC et que tu fournis tous les documents nécessaires à l’université. Lors de ton inscription pédagogique, tu vas évidemment valider les langues que tu souhaites étudier; ainsi que les options si tu veux en faire. La liste des ouvrages étudiés dans l’année peut également être transmise à ce moment là.

Licence LEA : quelles langues vivantes 2 et 3 choisir ?

La licence LEA repose sur l’apprentissage de 2 langues vivantes. La majorité des étudiants optent pour l’anglais en langue vivante 1 car beaucoup d’universités ne proposent que cette possibilité. Le choix de la LV2, voire LV3 dans certaines universités, est souvent plus difficile.

Les langues vivantes classiques

Les universités proposent aux étudiants un choix plus ou moins varié de LV2 et LV3. Dans les combinaisons de langues, celles le plus fréquemment proposées sont l’espagnol, l’allemand, le portugais ou l’italien. Le choix se fait évidemment selon ton affinité avec la langue et de ton niveau linguistique. Tu peux lire dans les attendus des formations le niveau demandé par les étudiants (débutant ou confirmé). Entre également en compte ton projet professionnel.

Si par exemple ton projet est de travailler dans le commerce latino-américain, tu as tout intérêt à choisir l’espagnol en LV2 !

Les langues vivantes originales

Depuis plusieurs années, le boom des langues originales a permis à certaines universités de proposer de nouvelles LV2 et LV3. Attention toujours, tous les établissements proposant une licence LEA n’offrent pas les mêmes choix. On le redis donc encore une fois, vérifie les combinaisons et options proposées dans chaque université.

Parmi ces langues, les plus fréquemment proposées se trouvent le russe, le chinois, le japonais ainsi que l’arabe. Certaines universités proposent des langues beaucoup moins répandues encore comme le grec, le suédois, le néerlandais, le polonais, le serbo-croate, l’hébreu, le hongrois, le norvégien, l’indonésien, le coréen ou encore le tchèque.

Le programme de licence LEA

La formation se déroule sur 3 ans après le bac, c’est à dire 6 semestres. Le programme comprend des modules d’histoire des civilisations, de droit, de communication, de marketing et de gestion. Mais c’est avant tout l’alliance de deux domaines fondamentaux : les langues et l’économie.

Les cours de langue ont pour but de te donner des bases solides en grammaire ainsi qu’à l’oral ; aussi bien en LV1 qu’en LV2.

  • expression orale
  • traduction spécialisée
  • syntaxe
  • phonétique

Tu dois être capable d’écrire et de parler facilement la langue notamment dans le secteur du commerce.

1re année de licence LEA

Cette première année reste une année de découverte et ne spécialise pas les étudiants dans un domaine particulier. Tu dois effectivement avoir un bon niveau dans les deux langues car elles comptent à part égale dans ta moyenne.

Dans les deux langues choisies, tu vas suivre des cours de langue. L’approche étant pluridisciplinaire, tu vas aussi aborder les thématiques de l’histoire ou encore de l’économie des pays étudiés.

2ème année de licence LEA

En deuxième année, certaines universités demandent aux étudiants de commencer à se spécialiser en choisissant des matières d’application. Celles-ci sont nombreuses et dépendent des établissements. Elles concernent généralement les domaines de la traduction spécialisée, du commerce, des affaires ou encore de l’informatique. 

En deuxième année, tu pourras dans certaines universités choisir une troisième langue vivante.

3ème année de licence LEA

En troisième année, tu fixes ton parcours. Tu choisis parmi les options et les matières d’application. Par exemple : développement international des entreprises, tourisme et environnement, langues et tourisme environnemental, traduction spécialisée …

C’est aussi le moment de la professionnalisation : des cours et des conférences sont organisés avec l’aide de professionnels. Le dernier semestre est le moment privilégié par les étudiants pour faire des stages à l’étranger. Ils sont généralement obligatoires et permettent de parfaire ta maîtrise des langues et de faire tes premiers pas dans le monde professionnel.

Licence LEA : où faire son stage ?

Les possibilités de stage en LEA

Tu peux opter pour un stage en entreprise sur le sol français ou à l’étranger. La durée du stage dépend de l’université. Certaines fixent le minimum à 6 semaines, d’autres à 8 semaines ou encore à 4 mois.

Le but du stage est de mettre en pratique les connaissances acquises tout au long des études. L’entreprise et le poste de stagiaire proposé doivent donc correspondre avec la spécialité sélectionnée : traduction spécialisée, coopération internationale, import-export, tourisme, etc.

La formation étant axée sur la maîtrise de deux langues, l’idéal est d’opter pour un stage à l’étranger. En règle générale tu pourras pratiquer l’anglais et ta seconde langue.

Où trouver son stage de langues ?

Pour faciliter la recherche des élèves, de nombreuses facultés mettent à leur disposition des offres de stages. Tu peux aussi te débrouiller par toi-même et chercher par ton propre réseau.

Les missions de stage peuvent être assez variées, du fait de la dimension internationale : marketing, comptabilité, export, tourisme … N’hésite pas à postuler dans des entreprises de grande envergure, qui disposent de services internationaux.

Tu peux aussi faire ton stage à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus+. Renseigne toi auprès du service relations internationales de ton établissement. En plus, tu peux bénéficier d’une aide financière !

A toi de jouer :Simule ta bourse Erasmus+ maintenant

La convention de stage

Pour que l’étudiant puisse partir en stage, il doit obligatoirement signer une convention de stage. Ce document permet de légaliser ta période en entreprise. La convention doit être retirée au sein de l’université. Elle doit être signée par l’employeur, par l’étudiant ainsi que par la faculté.

Quant à la convention elle-même, pour être valable, elle doit contenir certaines mentions obligatoires telles que :

  • les dates du stage
  • les horaires et nombre de jours travaillés
  • la gratification perçue (obligatoire en France si le stage dure plus de 2 mois)
  • les missions de stage
  • les coordonnées de toutes les parties prenantes : entreprise et stagiaire

Attention, tu prends des risques si le cadre règlementaire n’est pas respecté. En effet, ton université peut d’abord ne pas valider ton stage pour l’attribution de ton diplôme ! Mais aussi, il faut savoir que la convention de stage t’offre une couverture sociale en cas d’accident ou de maladie.

Le rapport de stage de la licence LEA

Le stage est obligatoire pour obtenir le diplôme de licence. En général, comme pour de nombreux stages de licence, tu remets un rapport de stage à la fin de la période. La plupart du temps, celui-ci fait l’objet d’une soutenance orale. Cette épreuve compte donc dans la note globale de l’UE de stage de la formation. Elle a souvent un fort coefficient et détermine en grande partie la validation de la dernière année; et donc du diplôme.

Les débouchés après une licence LEA

La filière LEA atteste d’une formation pluridisciplinaire dans le domaine des langues, du droit, de la gestion et d’une bonne culture générale. Pour valoriser ton parcours et faciliter ton insertion sur le marché du travail, tu peux en outre profiter des opportunités de stage à la fin de chaque année et faire valoir tes expériences.

C’est une formation qui vise à former de futurs professionnels polyglottes dans des domaines variés (économie, gestion, informatique, mais aussi traduction…). Son objectif est de former des conseillers commerciaux, des assistants administratifs, des traducteurs, des chargés de communication… Autrement dit, des professionnels caractérisés par leurs facultés à travailler dans plusieurs langues.

Une Licence LEA peut donc mener à des secteurs variés :

  • La traduction ou la traduction spécialisée (médicale et pharmaceutique par exemple)
  • L’interprétariat
  • La communication bilingue ou trilingue
  • L’import-export
  • Les relations publiques
  • Le commerce international
  • L’enseignement

Avec ton diplôme de niveau Bac+3, tu peux aussi passer des concours de la fonction publique.

Poursuivre ses études après une licence LEA

Une fois ton diplôme en poche, tu peux ensuite poursuivre tes études vers un bac+5 :

  • en master à l’université : MEEF, métiers de la traduction, management international, commerce international, management de projet multilingue, traduction d’affaires …
  • en cursus à l’IAE
  • en admission parallèle en grandes écoles de commerce
Sur le même sujet
DUT-GEA 31/07/2020 à 15:10

Que faire après un DUT GEA ?

Le DUT GEA est un diplôme Universitaire de technologie en Gestion des Entreprises et des Administrations. Il est réalisable en alternance mais aussi en parcours classique et délivre une formation professionnalisante reconnue bac+2. Une fois ton diplôme en poche, quelles sont les voies possibles ? Eclairages ici

parcoursup-voeux-sous-voeux 31/07/2020 à 11:57

Comment fonctionnent les voeux et les sous-voeux sur Parcoursup ?

Les élèves de terminale passent par Parcoursup pour formuler leurs voeux et sous-voeux d'orientation dans le supérieur. Mais sais-tu exactement ce qu'est un voeu ou un sous-voeu ? digiSchool t'en dit plus aussi sur les voeux multiples, les formations post-bac qu'ils concernent, les stratégies pour bien les formuler sur la plateforme et les conditions pour bien y répondre.

Commentaires (1)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Martijn

    Magnifique résumé