Logo

    Traducteur - interprète

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+4

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Langues , Traduction

    SALAIRE

    1540 € / mois à 2700 € / mois

    Qu'est ce que le métier Traducteur - interprète ?

    Professionnel du langage, le traducteur-interprète est chargé de retranscrire textes ou conversations d'une langue étrangère vers sa langue maternelle, avec un double objectif d'exactitude et de fluidité. Un métier en forte évolution grâce aux nouvelles technologies, avec un champ d'intervention élargi à l'audiovisuel et à Internet.

    Que fait un Traducteur - interprète ?

    Le traducteur-interprète peut être salarié (organismes internationaux, agences de traduction, grandes entreprises ou indépendant (freelance). Le terme regroupe des spécialisations très différentes.
    - L'interprète de conférences assure la traduction verbale, simultanée ou consécutive, des propos tenus par un orateur.
    - Le traducteur technique est un professionnel issu d'un secteur industriel précis, qui traduit des documents relatifs à sa sphère d'activité.
    - Le traducteur littéraire travaille pour un éditeur, avec lequel il signe un contrat pour la traduction d'un ouvrage déterminé.
    - Le traducteur audiovisuel réalise le doublage et le sous-titrage de films, séries ou documentaires. Le localisateur, lui, traduit le contenu de logiciels, de jeux vidéo ou de sites web pour les adapter aux contraintes locales du pays auquel ils sont destinés.
    Le traducteur assermenté est le seul habilité à traduire certains documents officiels.

    Quant aux interprètes en langue des signes, ils aident les déficients auditifs à accéder à l’information.

    Qualités pour être Traducteur - interprète

    L’interprète-traducteur doit d’abord maîtriser sur le bout des doigts au moins une langue étrangère, mais il doit aussi être un fin connaisseur du ou des domaines techniques qu’il couvre : une double compétence est souvent nécessaire.

    Excellent communiquant, il sait retranscrire avec justesse nuances, sous-entendus et traits d’humour, tout en restant neutre et détaché de son sujet. Pour cela, il doit faire preuve d’agilité d’esprit, de résistance au stress et d’une grande culture générale.

    Un vrai professionnel est capable de pratiquer indifféremment l’interprétation consécutive ou simultanée. Les indépendants doivent savoir se 
    constituer un réseau et consacrer une part non négligeable de leur temps à des actions de prospection. Organisation, flexibilité et faculté d’adaptation à un rythme de travail irrégulier sont également précieuses.

    Comment devenir Traducteur - interprète ?

    Données statistiques sur le poste Traducteur - interprète

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Traducteur - interprète

    Combien gagne un Traducteur - interprète ?

    Un traducteur-interprète débutant salarié gagne aux alentours de 2 000 euros brut par mois, un indépendant entre 500 et 1 000 euros bruts par jour + défraiement.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.