Logo

    Technicien paysagiste

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Entretien , Propreté , Aménagement paysager , Environnement

    SALAIRE

    1200 € / mois à 1900 € / mois

    Qu'est ce que le métier Technicien paysagiste ?

    Le technicien paysagiste est chargé de réaliser et de concevoir l’aménagement et l’entretien des espaces verts, publics comme privés. De l’esquisse au suivi de chantier, c’est à lui que l’on doit les contours de nos espaces de vie.

    Que fait un Technicien paysagiste ?

    Le technicien paysagiste peut travailler au sein d'une collectivité territoriale (mairie, département, région...), d'une entreprise paysagère ou d'un bureau d'étude. A la tête d’une équipe d'ouvriers, il organise et supervise les travaux sur un chantier, conformément aux plans de l'architecte paysagiste.

    Ses champs d’intervention ? La préparation du terrain, les semis, les plantations de végétaux et les opérations d'engazonnement, l’installation de l'irrigation et de l'éclairage. Lui incombe aussi l’entretien des surfaces, ainsi que l’élagage des arbres et arbustes. Il contrôle aussi fournitures et approvisionnement en matières premières.

    En fonction de la taille de l’entreprise, il peut aussi être amené à préparer les devis, exécuter les relevés sur le terrain et gérer l’administratif. Mais aussi conseiller des agriculteurs sur des problématiques d'intégration paysagère (sièges d'exploitation, plantation des haies...).

    Avec l’expérience et une formation complémentaire, le technicien paysagiste peut devenir conducteur de travaux, architecte paysagiste, se mettre à son compte ou passer les concours d’accès à la fonction publique.

    Qualités pour être Technicien paysagiste

    Le technicien paysagiste doit d’abord posséder de solides connaissances techniques. A une réelle expertise du monde végétal doivent s’ajouter des compétences en maçonnerie, plomberie et électricité. Il est capable de lire un plan et a une excellente perception des formes, des couleurs et des volumes.

    Un certain sens esthétique et une grande créativité sont également bienvenus. Travaillant par définition en plein air dans sa plus grande partie, au rythme des saisons, il doit être en bonne forme physique. La mobilité est de mise, les déplacements étant fréquents.

    En lien constant avec les fournisseurs, l'architecte, les clients (personnes privées, fonctionnaires, représentants de sociétés sportives ou de grandes régies immobilières….) et les ouvriers de chantiers, il doit être bon communiquant et avoir des qualités de meneur d’hommes.

    Données statistiques sur le poste Technicien paysagiste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Technicien paysagiste

    Combien gagne un Technicien paysagiste ?

    Un technicien paysagiste débutant gagne à partir du SMIC (1 445 euros bruts mensuels). 

    Les besoins de paysagistes en France sont croissants chaque année, ces derniers peuvent rejoindre le secteur privé, public ou parapublic, ce qui augmente considérablement leurs chances de trouver un emploi.

    La profession de paysagiste peut également être exercée en libéral, il faudra alors trouver soi-même sa clientèle et la fidéliser pour s'assurer des revenus réguliers.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.