Logo

Façadier

NIVEAU SCOLAIRE

CAP ou équivalent

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Génie civil , peinture en bâtiment

SALAIRE

1150 € / mois à 1400 € / mois

Qu'est ce que le métier Façadier ?

Le façadier (également appelé façadier-peintre ou peintre-ravaleur) est chargé de de protéger, d’imperméabiliser et d’isoler les façades des habitations, tout en assurant une finition impeccable. Un métier à mi-chemin entre gros œuvre et finition, que les entreprises s’arrachent.

Que fait un Façadier ?

Le façadier peut être embauché par une entreprise de peinture et de ravalement des façades, artisanale ou industrielle. Mais aussi dans les agences d’intérim et les entreprises spécialisées dans les enduits. Il commence par installer son échafaudage et par protéger les parties qui ne sont pas à crépir (portes, fenêtres, auvents, poutres…). Puis il s’occupe de la sous-couche de mortier, préalablement mise au point dans un malaxeur, qu’il projette sur la façade à vitesse régulière et qu’il étale par un mouvement circulaire, de manière à ne laisser aucun défaut.

Une fois cette première couche sèche, il projette la couche de finition teintée. En fin de travaux, il nettoie le chantier. Le façadier colle et cheville aussi parfois des plaques d'isolation thermique à l'extérieur, fixe des accessoires décoratifs d'encadrement de fenêtres et de portes ou pose du carrelage. Avec l’expérience, il peut devenir conducteur de travaux ou intégrer un bureau d’études en BTP.

Qualités pour être Façadier

Technicien de la peinture et des couleurs, le façadier sait choisir les teintes adéquates parmi plusieurs dizaines. L’exploitation des différents matériaux (grain fin ou écrasé, fausse pierres, finition lisse...) et des éléments de décoration n’ont pas de secrets pour lui.

Autonome, mais travaillant en collaboration étroite avec d’autres professionnels du BTP (chef de chantier, maçons, peintres, couvreurs…), il doit avoir l’esprit d’équipe et respecter les indispensables règles de sécurité. Face à des conditions de travail souvent difficiles (intempéries, évolution en hauteur, manipulation de produits nocifs…), il doit jouir d’une bonne résistance physique.

Enfin, amené à nombreux déplacements et soumis aux aléas techniques d’application, il doit savoir être disponible.

Données statistiques sur le poste Façadier

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Façadier

Combien gagne un Façadier ?

Un Façadier débutant est embauché à partir du SMIC (1 480 euros bruts mensuels), auquel peuvent s’ajouter d’importantes primes de rendement.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.