Logo

Juge d’instruction

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

droit pénal , Droit

SALAIRE

2600 € / mois à 8000 € / mois

Qu'est ce que le métier Juge d’instruction ?

Élément clé de la procédure pénale, le juge d’instruction est chargé d’analyser les éléments susceptibles d’accuser ou d’innocenter un suspect afin d'estimer si les preuves sont suffisantes pour le juger.

Que fait un Juge d’instruction ?

Le juge d’instruction dirige les enquêtes pénales dont il est saisi par le Parquet ou par une victime qui se constitue partie civile et supervise les investigations policières. Il décide de la mise en examen ou du non-lieu, en rassemblant et en examinant les diverses preuves de l’infraction.

Il supervise l’action de la police judiciaire et adopte toutes mesures utiles à la manifestation de la vérité (audition de témoins, interrogatoires et confrontations, enquête, expertises, perquisitions, mises sous scellés d’objets et de documents, écoutes téléphoniques…).

À la fin de l’instruction, il informe la personne de sa mise en examen, en présence de son avocat, et la renvoie devant le tribunal pour y être jugé. S'il l'estime nécessaire, il peut la placer sous contrôle judiciaire, ou saisir le juge des libertés et de la détention pour requérir son placement en détention provisoire.

Ou bien, si les charges ne sont pas suffisantes, il rend une ordonnance de non-lieu. Il peut aussi entendre des personnes comme témoins assistés. Au cours de sa carrière, le juge d’instruction a la possibilité de changer de spécialisation : juge d’instance, juge des libertés et de la détention, juge des enfants…

Qualités pour être Juge d’instruction

Le juge d’instruction doit être un expert du droit pénal et bénéficier d’un excellent esprit de synthèse. Il doit être animé par la recherche constante de la vérité et avoir le sens de l'équité.

Attentif, rigoureux et organisé (pas question de perdre des pièces du dossier !), il doit aussi être capable de réactivité, d’empathie, de psychologie et d’écoute. Une bonne résistance physique et nerveuse est de mise, au contact direct des crimes et des délits. Il doit savoir travailler en équipe (officiers de police judiciaire, gendarmes, avocats, service médico-légal, experts judiciaires...).

La fonction nécessite une grande disponibilité (horaires irréguliers, week-ends…).

Données statistiques sur le poste Juge d’instruction

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Juge d’instruction

Combien gagne un Juge d’instruction ?

Un juge d’instruction débutant touche environ 2 600 euros nets mensuels, plus primes et indemnités.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.