Logo

Ingénieur en risk management

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

RSE , Gestion des risques , Protection de l'environnement , gestion financière , gestion des déchets , Finance , Environnement

SALAIRE

3080 € / mois à 6160 € / mois

Qu'est ce que le métier Ingénieur en risk management ?

Couramment appelé « risk manager », l’ingénieur en risk management est une fonction en plein développement. La série de catastrophes industrielles de la seconde partie du 20ème siècle (Seveso, Bhopal...) et les plus récentes (marées noires, accidents nucléaires, crises financières…) ont entraîné la multiplication, au sein de l’ensemble des organisations, de ces experts en risques.

Un tournant concrétisé par la montée en puissance de la responsabilité sociale des entreprises, qui intègre un versant « gestion des risques ». Et ce, tant d’un point de vue industriel que financier ou environnemental, ou encore touchant aux relations du travail.

Que fait un Ingénieur en risk management ?

"A chaque étape de l’activité de l’entreprise, l’ingénieur en risk management identifie et évalue les risques et responsabilités encourus, sur les plans technologique, industriel ou financier.

Il étudie les probabilités statistiques tant des risques fortuits (accidents, incendies ou vols) que de ceux liés à des décisions stratégiques (lancement d’un produit ou d’un programme d’investissement).

Objectif : fournir aux décideurs les éléments d’information nécessaires pour leur éviter de faire fausse route. Pour ce faire, il imagine des scénarios catastrophes, via des reconstitutions et des simulations (explosions, crises, incendies...).

Une fonction qui l’amène aussi à communiquer avec les autres participants au projet, en particulier avec les responsables contrôle technique, sécurité des personnes, sécurité incendie…

A partir de ces études, l’ingénieur en risk management propose une politique de prévention (plan d’intervention d’urgence) et de financement des risques et sinistres potentiels.

En cela, il fait office d’interlocuteur vis-à-vis des sociétés d’assurances et participe, le cas échéant, aux expertises judiciaires. Selon les cas, il peut prendre en charge un ou plusieurs projets, ou l'ensemble des projets d'une entreprise.

Qualités pour être Ingénieur en risk management

Selon l’entreprise dans laquelle il évolue, l’ingénieur en risk management  doit avoir des connaissances techniques spécifiques à un domaine d'activité.

Avec, dans tous les cas, un solide bagage technique dans les domaines juridiques, financiers, économiques et fiscaux. Il doit être familier des méthodes de management de projet et de résolution des litiges.

Côté qualités personnelles, il doit être curieux, réactif, afin d’être constamment à l’écoute de ce qui se passe dans son entreprise et ailleurs.

Il doit être force de persuasion, afin de faire prévaloir ses vues tant envers les autres services de l’entreprise que les prestataires extérieurs. La fonction comportant souvent une dimension internationale, la maîtrise de l’anglais est incontournable.

Données statistiques sur le poste Ingénieur en risk management

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ingénieur en risk management

Combien gagne un Ingénieur en risk management ?

Au vu des compétences exigées et du niveau d’expérience préalable, un ingénieur en risk management junior touche environ 4 000 € mensuels, alors que le senior flirte avec les 8 000 € mensuels. Des émoluments variables selon le niveau de responsabilité l’expérience et l’entreprise.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.