Illustrateur

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Arts plastiques
Salaire
1150€ - 4000€ nets/mois

Que ce soit dans un article de presse, un livre pour enfants ou une publicité, ou encore sur une affiche ou un support multimédia, l'illustrateur utilise son art, le dessin, pour faire passer un message. Entre lui et un autre, c’est le style, ou la « patte », qui feront toute la différence.

Fonctions

L'illustrateur commence par rencontrer son client - lorsqu’il travaille en free-lance - ou son supérieur hiérarchique lorsqu’il est salarié - plus rare - afin d’identifier ce qu’on attend de lui. Un cahier des charges peut être établi, précisant support (imprimé, audiovisuel...), charte graphique, date de livraison de la commande, rémunération... Puis après s’être approprié le texte à illustrer, l’illustrateur se lance dans la réalisation d’esquisses ou de croquis, en faisant appel à son imaginaire et à sa sensibilité propre.

Pour ce faire, il dispose de différentes techniques : dessin, peinture, aquarelle, photo, gravure... Il utilise des outils traditionnels (fusains, crayons, craies, pinceaux, peintures ou encre de Chine), mais aussi de pointe (logiciels de conception graphique). Afin de se créer une « patte » et fidéliser son public, l’illustrateur est souvent amené à se spécialiser sur un sujet ou dans un style (réaliste, humoristique...). 

Qualités

Artiste avant tout, l’illustrateur doit avoir du talent, de la créativité et de l'imagination à revendre. C’est aussi un technicien du dessin, dont il maîtrise les techniques de base ainsi que les principes de colorimétrie. Afin d’illustrer les textes dont il a la charge (notamment en presse), il doit faire preuve d’une bonne culture générale et d’une forte curiosité pour le monde qui l’entoure.

Souvent free lance, il doit savoir se vendre, ce qui implique sens relationnel, dynamisme et audace. Enfin, rigueur et ponctualité s’imposent pour honorer les échéances fixées en temps et en heure.

 

Diplômes nécessaires

S’il est théoriquement possible de se lancer comme illustrateur sans diplôme, avoir au moins un bac+2 dans le domaine des arts plastiques ou graphiques est un plus.

Après un bac STD2A, on peut entrer directement en BTS Design graphique option Communication et médias imprimés ou en DMA Arts graphiques option Illustration. Les titulaires d'un autre bac devant suivre une année de mise à niveau en arts appliqués (MANAA).

Par ailleurs, plusieurs écoles permettent d’acquérir une solide formation en illustration : l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, Estienne, Condé, Esag Penninghen, Emile Cohl… 

 

Salaire Illustrateur

En fonction de son expérience et de sa notoriété, un Illustrateur débutant gagne de quelques centaines d’euros à plus de 4 000 euros nets mensuels.

Portrait

Julie, illustratrice

Julie, illustratrice

Illustratrice free-lance

Diplômée de l’école Emile Cohl à Lyon, Julie est à 27 ans illustratrice free-lance.


Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Illustrateur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui