Logo digischoolLogo Infini

Plâtrier

Niveau Scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Construction , Bâtiment

Salaire

1400 € / mois à 2600 € / mois

Qu'est ce que le métier Plâtrier ?

Aménagement, isolation, décoration des espaces intérieurs... Le plâtrier est un artisan spécialiste du second œuvre, qui intervient juste après le menuisier et le maçon dans la préparation des plafonds et des murs d'une construction. Il réalise des plafonds et cloisons et assure l'isolation thermique et acoustique.

Le plâtrier réalise des enduits de plâtre lisses et décoratifs manuellement ou mécaniquement. Ensuite, il se charge de la pose de cloisons en intégrant des isolants thermique et acoustique tout en respectant la réglementation. 

Que fait un Plâtrier ?

Les plâtriers sont embauchés dans des entreprises du BTP spécialisées dans l’aménagement, la restauration, la décoration ou encore l’isolation. Leur champ d’intervention est très vaste : maisons neuves ou en rénovation, immeubles collectifs, bureaux, commerces ou bâtiments publics. Le plâtrier commence par « gâcher » le plâtre en le diluant dans l'eau, puis il enduit les surfaces désirées, avant d’étaler le plâtre et de le lisser à l’aide d'une taloche. Il peut aussi projeter l'enduit pour créer des effets de matière ou de crépi.

Pour les plafonds, il utilise des matériaux prêts à poser (plaques, carreaux de plâtre...). Il intervient aussi pour poser des isolants thermiques ou acoustiques, couler des chapes de béton pour les sols et monter des cloisons. Avec l’expérience, il peut se spécialiser (plaquiste pour poser des cloisons sèches prêtes à l'emploi, monteur en isolation et correction acoustique, staffeur ornemaniste pour façonner des éléments décoratifs ou stucateur pour réaliser des moulures). Il peut évoluer vers un poste d’encadrement ou se mettre à son compte.

Qualités pour être Plâtrier

Décorations et enduits demandent minutie, méthode et application au plâtrier, ainsi qu’un sens artistique et de la créativité pour ceux qui font de la décoration. Une grande rapidité dans l’exécution s’impose, le plâtre séchant très vite.

Une bonne condition physique est de mise, face à des conditions d’exercice difficiles : travail les mains dans l'eau, exposé à la poussière de plâtre (très acide et déconseillée aux personnes fragiles), debout ou à genoux, parfois en plein air. 

Données statistiques sur le poste Plâtrier

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Plâtrier

Combien gagne un Plâtrier ?

Un Plâtrier débutant gagne à partir du SMIC (1 445 euros bruts mensuels), 2 600 euros et plus pour un indépendant expérimenté et formé.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.