Electronicien

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Salaire
1155€ - 1350€ nets/mois

Appareils audio-vidéo, instruments de mesure, systèmes de navigation embarqués etc. L’électronicien a pour mission de fabriquer, assembler et assurer la maintenance des produits à composantes électroniques qui composent notre quotidien. Avec quelques 15 000 postes ouverts chaque année aux jeunes diplômés, le secteur a le vent en poupe. Cependant, le développement de la domotique (l’électronique appliquée à la maison) entraîne des exigences en qualification à la hausse.


Fonctions

On trouve des électroniciens dans de nombreux secteurs d’activité : télécommunications, automobile, aéronautique et espace, énergie, secteur médical, sociétés de services etc. Ils peuvent travailler dans de grandes entreprises, comme EDF, la RATP ou la SNCF, mais aussi pour des PME de construction de matériels électroniques, pour le SAV des grandes surfaces ou encore au sein de bureaux d’études. Sous l’autorité d’un ingénieur, ce professionnel vérifie la conformité d’un prototype d’équipements industriel aux performances attendues. Il définit les mesures à effectuer, puis réalise essais et mises au point. En cas de dysfonctionnement, il localise l'origine de la panne, procède au remplacement d'un composant ou modifie le programme informatique d’une puce. Il peut aussi se voir confier une partie d'un projet : création d'une carte électronique ou d'un logiciel, par exemple. Avec l'expérience, l’électronicien peut encadrer une équipe ou conduire un projet.

Qualités

L’électronicien doit avoir de larges compétences en programmation informatique. Les recruteurs apprécient les professionnels polyvalents, capables aussi d’assumer une fonction commerciale (donc dotés d’un excellent sens de la clientèle et d’un très bon relationnel). Très prisés également : ceux qui peuvent faire montre d’une double compétence, par exemple électronique / microélectronique ou électronique grand public / électronique professionnel. Afin de déchiffrer les documents techniques, la maîtrise de l'anglais technique est un gros plus. Rigueur et minutie s’imposent pour travailler des composants souvent microscopiques et complexes.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Electronicien est classé n°75 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

73.2%
Bac+2
12%
Bac ou équivalent
4.9%
Bac+3
4.5%
CAP ou équivalent
1.9%
Ecole d'ingénieurs
1.2%
Bac+5
1.2%
Bac+1

 

Diplômes nécessaires

Bacs conseillés : bac pro (Systèmes électroniques numériques, en 3 ans après la 3ème), S ou STI2D. Pour les fonctions relatives à l'électronique professionnelle et industrielle, mieux vaut avoir en poche un diplôme de niveau bac+2 ou +3. Au niveau bac+2, on peut passer par le BTS Systèmes numériques, option B (Electronique et communications) ou par le DUT Génie électrique et informatique industrielle. Formations que l’on peut compléter par une licence pro, par exemple Electricité et électronique, spécialités Electronique analogique et micro-électronique ou encore Production industrielle spécialité Assemblage et conditionnement en électronique.


 

Salaire Electronicien

Un électronicien débutant gagne de 1 500 à 2 000 euros bruts par mois.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Electronicien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui