Chief Data Officer

Niveau Scolaire

Bac+5

Secteur d'activité

Stratégie digitale , Digital

Salaire

3000 € / mois à 4500 € / mois

Le chief data officer a de l’avenir devant lui ! En effet on estime que 90% des grandes organisations auront, dès 2019, besoin de ses compétences.
Pourquoi ce professionnel va-t-il devenir incontournable ?
Parce qu’il sait utiliser, exploiter les innombrables datas (données) que renferme l’entreprise qui l’emploie. Grâce à cette masse d’informations récoltée auprès des utilisateurs lors de leur connexion digitale, il est capable de définir une stratégie digitale ciblée.

Fonctions

Quand nous nous connectons, quand on utilise les services numériques d’une entreprise, on fournit des données sur notre identité, sur nos habitudes, sur notre profil de consommateur. Ses informations sont précieuses pour l’entreprise. Elle doit donc savoir les gérer, les exploiter. 

C’est ici qu’intervient le Chief Data Officer, que l’on désigne souvent sous l’acronyme CDO. Sur ces données, avec une équipe (informaticien, data protection officer, data scientist…) voire plusieurs dont il a la responsabilité, il va faire un travail de tri, de classement, d’évaluation, d’analyse, de gestion afin de rendre leur utilisation fiable, cohérente, optimale en fonction des besoins et attentes de l’entreprise. Il pourra alors s’appuyer sur cette base (datawarehouses, en français « entrepôts de données ») pour définir une stratégie digitale. 

C’est pourquoi on donne parfois comme intitulé à ce métier : responsable connaissances clients. Travaillant avec de nombreux services (marketing, Ressources Humaines, sécurité, qualité, comptabilité…), il va procéder à un travail de vulgarisation de ses résultats pour que ces derniers soient compris, exploitables par les acteurs concernés. 

Reportings, statistiques, graphiques, traduction en algorithme, il fournit tous les éléments nécessaires à l’élaboration d’une stratégie adaptée, ciblée et modulable en temps réelle. Brassant de nombreuses données personnelles, ce cadre supérieur est généralement tenu au secret professionnel en signant une clause de confidentialité. Il est amené à travailler en étroite collaboration avec le data protection officer. 

Son supérieur hiérarchique est la direction générale de l’entreprise.

Qualités

Le Chief Data Officer a de solides connaissances en mathématiques et informatique. Il faut donc, pour exercer ce métier, avoir une sensibilité scientifique, ce qui inclut rigueur et méthode. L’esprit d’analyse et de synthèse est fondamental dans l’exercice de ces fonctions.
Excellent communicant et pédagogue, ce professionnel sait écouter et s’adapter à ces différents interlocuteurs. Si les statistiques il connaît, il doit également maîtriser parfaitement le fonctionnement de son entreprise et comprendre les tenants et aboutissants de chaque service. Il a donc des affinités avec le marketing, le commercial…
Curieux et créatif, le Chief Data officer aime découvrir, apprendre, actualiser son savoir-faire et proposer des solutions innovantes.
Enfin, étant responsable d’une ou de plusieurs équipes, il sait animer, impulser, fédérer, organiser, planifier, prioriser et affirmer son autorité.
Avec, bien sûr, diplomatie. 

Données Statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Une personne débutant dans la profession peut envisager un salaire brut mensuel à hauteur de 4500 €.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.