Aromaticien

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Sciences de la vie
Salaire
1500€ - 2600€ nets/mois

Egalement appelé préparateur en aromatique alimentaire, l’aromaticien est, comme son nom l'indique, chargé de concevoir des arômes pour l’industrie agroalimentaire principalement, mais aussi cosmétique. Une fonction très demandée.

Fonctions

L’aromaticien est employé dans un laboratoire rattaché à une industrie de produits agroalimentaires, au sein de grands groupes ou dans des entreprises spécialisées sous-traitantes. Son job ? Evaluer et améliorer les qualités gustatives ou aromatiques des produits (sirops, plats cuisinés, bonbons, parfums…). Ces techniciens du goût se servent de technologies de pointe pour concevoir et reproduire n'importe quel arôme susceptible d’y être incorporé.

Leur objectif : parvenir à élaborer un produit respectant les normes de salubrité et de qualité, tout en répondant aux exigences des consommateurs en termes d'aspect, de goût et de parfum. Pour ce faire, il analyse la flaveur et la fragrance (sensations gustatives et olfactives) de chaque produit afin de définir la formule la plus appropriée de l’arôme à composer, en fonction de l’origine, de ses caractéristiques (consistance, conditionnement, etc.) et de la destination du produit. Sa quête permanente : la recherche du bon dosage.

Qualités

L’aromaticien est d’abord un fin spécialiste de la chimie fine, doté d’une solide culture scientifique. La maîtrise de l’anglais est obligatoire. Mais, pour composer des arômes nouveaux et attractifs, il doit aussi faire preuve d’une grande sensibilité olfactive et gustative, ainsi que d’imagination et de persévérance. Afin de distinguer parfaitement odeurs et saveurs, il doit avoir du nez et du palais (ce qui exclut formellement de fumer !). 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Aromaticien est classé n°647 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

39.7%
Bac+2
21.9%
Bac+5
13.7%
Ecole d'ingénieurs
9.6%
Bac+6 et supérieur
6.8%
Bac ou équivalent
5.5%
Bac+3
1.4%
Bac+1
1.4%
CAP ou équivalent

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir aromaticien, les filières sont très diverses, de bac+1 à bac +5. A bac + 1, on peut passer par le diplôme de préparateur en parfum, cosmétique et aromatique alimentaire. La base du métier est cependant constituée par les niveaux bac+2 (BTSA sciences et technologies des aliments ; DUT Chimie, option chimie analytique et de synthèse ou Génie biologique, option industries alimentaires et biologiques…).

A bac+3, plusieurs licences pros existent (LP parfums, arômes et cosmétiques notamment), et, à bac+5, des masters pros spécialisés. A noter qu’à Dijon, l’ENSBANA (École nationale supérieure de biologie appliquée à la nutrition et l’alimentation) délivre un diplôme d'ingénieur spécialité en agroalimentaire. Et à Versailles, l'Isipca (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l'arôme alimentaire) propose trois formations pointues, de bac + 1 à bac + 5.

 

Salaire Aromaticien

Un Aromaticien débutant gagne de 1 800 à 2 000 euros bruts par mois. Avec l’expérience, la rémunération pourra atteindre environ 3 000 euros.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Aromaticien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui