Ajusteur-monteur

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Matériaux de construction, verr...
Salaire
1070€ - 1540€ nets/mois

Missions de l’ajusteur-monteur ? Usiner et assembler les différentes pièces d'un ensemble mécanique. Ce métier d’ouvrier qualifié exige des compétences pointues, mais est très recherché par les fabricants de machines. Près de 6 000 postes sont proposés chaque année, dans l'agroalimentaire, l'aéronautique, l'imprimerie, la maintenance, la métallurgie ou l'automobile.

Fonctions

Premier rôle ajusteur-monteur : réceptionner l’ensemble des pièces (écrous, molettes, couvercles, structures, fuselage…) du système mécanique à réaliser. Il les adapte ensuite les unes aux autres, de manière à constituer un tout cohérent, via pignons, roulements, vis, rivets ou soudage. Si les pièces fournies ne sont pas totalement conformes, il les rectifie afin de les rendre parfaites.

Dans un second temps, il procède à la phase d’assemblage des pièces, en suivant les instructions d’un document technique et en respectant le cahier des charges. Enfin, il procède à une série de tests, et réglages pour contrôler le bon fonctionnement du produit fini. Son champ d’intervention est très vaste : moteurs et turbines, machines-outils, voitures ou avions, ascenseurs, escaliers mécaniques…

Après quelques années d'expérience, un ajusteur-monteur peut devenir chef d'équipe ou responsable d'atelier.

Qualités

L’ajusteur-monteur doit posséder certaines compétences techniques : savoir lire et interpréter une fiche d’instruction et d’un plan (souvent en anglais), maîtriser des outils manuels ou automatisés et savoir utiliser des appareils de métrologie et de mesure tridimensionnelle.

Pour s’adapter à des types de montage variés, il doit être polyvalent et bien connaître les différents matériaux. Habileté manuelle, précision et rigueur sont indispensables, ainsi que curiosité, méthode et patience, pour détecter et rechercher la cause d’une panne par exemple. Une bonne résistance physique est enfin de mise, car le travail se fait souvent dans des conditions peu confortables : bruit, poussières, odeurs chimiques…

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Ajusteur-monteur est classé n°82 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

48%
CAP ou équivalent
35.7%
Bac ou équivalent
14.1%
Bac+2
1%
Bac+1

 

Diplômes nécessaires

L'accès à la profession peut se faire avec un simple CAP (Conducteur d'installations de production par exemple) ou via une mention complémentaire (MC montage ajustage des systèmes mécaniques et automatisés). Mais de plus en plus, la possession d’un bac professionnel (Maintenance des équipements industriels, Technicien outilleur, Technicien d’usinage, Technicien outilleur…) ou technologique (STI2D, ou développement durable) est recommandée.

Une poursuite d'études à bac + 2 est conseillée : BTS Etudes et réalisation des outillages ou Industrialisation des produits mécaniques, DUT Génie mécanique et productique… 

 

Salaire Ajusteur-monteur

Un ajusteur monteur débutant touche, selon l’entreprise, entre 1 400 et 1 600 euros bruts environ. Un salaire qui pourra monter à 2 000 euros bruts mensuels avec quelques années d’expérience.

Vidéo de présentation de ce métier

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ajusteur-monteur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui