Ingénieur en Mécanique des Fluides

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Sciences de la vie

Salaire

2700 € - 6600 € net/mois

A l'heure actuelle, les avancées dans le domaine de la chimie, et plus généralement dans le secteur industriel sont à l'origine de la capacité des humains à transformer de la matière.

Afin de pérenniser ces avancées, et de réaliser de nouvelles découvertes, des ingénieurs spécialisés dans les écoulements (gaz, liquide ou solide) sont indispensables. Parmi ceux-ci figure évidemment l'ingénieur en mécanique des fluides.

Dans son métier, l’ingénieur en mécanique des fluides a pour tâche d'établir des calculs sur système réactif, de déterminer des bilans d'énergie, ainsi que des transferts de masse et de chaleur. Son champ d'activité est assez large : il peut à la fois évoluer dans l'univers de l'industrie ou au sein de sociétés de services spécialisées dans l'énergie, l'environnement, les transports...

Fonctions

L’ingénieur en mécanique des fluides est en charge de missions de différents types.

Il a, par exemple, la tâche de développer les performances des différents moyens de transport, en se focalisant sur la vérification des écoulements fluides (naturels ou artificiels) et également en essayant de réduire au maximum la pollution émise, la consommation énergétique ainsi que les nuisances sonores.

La réalisation des objectifs peuvent être intégrés dans différents pôles de l'industrie : aéronautique et aérospatiale, construction automobile ou encore industrie ferroviaire.
L’ingénieur en mécanique des fluides peut également évoluer directement dans des métiers intégrant la gestion des ressources en eau, l'hydrologie, la conservation et l'aménagement des grands cours d'eau et des littoraux ou encore le traitement de la pollution.

Les missions incombant à ces professions sont assez variées :  l’ingénieur en mécanique des fluides peut avoir à utiliser l'outil informatique afin de réaliser des simulations prévoyant les éventuelles crues d'un cours d'eau ou les risques d'écoulement sur des bâtiments tels que les barrages hydrauliques et les plates-formes offshore. Le calcul des écoulements (gazeux, liquides ou diphasiques) lui permettra également de concevoir le plus efficacement possible des pièces telles que des échangeurs de chaleur (chauffage, climatisation, etc.), des compresseurs, des pompes ou encore des turbines.

Enfin, l’ingénieur en mécanique des fluides pourra s'occuper d'assainir les sols, ou encore de réaliser le dimensionnement des réseaux d’adduction d’eau.

Qualités

Pour devenir ingénieur en mécanique des fuides, un solide profil scientifique est requis.

L’ingénieur en mécanique des fluides doit être en mesure d’organiser les données, de les intégrer dans un modèle mathématique, puis de les interpréter afin d’en tirer des conclusions ou d’en faire une analyse critique.

Amené à effectuer des astreintes, notamment la nuit ou les week-ends, il doit être souple et disponible.

Par ailleurs, l’internationalisation des marchés étant de plus en plus importante, il sera souvent amené à se déplacer à l’étranger. D’où la nécessité d’être mobile, et de maîtriser au moins l’anglais.

Diplômes nécessaires

Il est conseillé de préparer un Bac S ou STI2D et d’enchaîner sur une formation d’ingénieur (bac+5). La "voie royale" reste les écoles d’ingénieurs du type ENSEEIHT, ENSAM, Ense3, ENSIACET, ENSCBP, ENSEIRB-MATMECA, ENSTA… Il est également possible de passer par un master 2 à l’université, comme le M2 Mécanique des fluides de l’UMPC, à Paris.
  • Licence Pro Sciences et Technologies Energie et Génie Climatique spécialité Gestion et Maintenance des Installations Energétiques

  • Master rech. Sciences et Technologies mention Mécanique Physique et Ingénierie spécialité Mécanique des Fluides et Physique non linéaire

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention mécanique, énergétique et ingénierie spécialité mécanique des fluides et énergétique

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention physique spécialité mécanique des fluides et physique non linéaire

  • Master rech. Sciences et technologies mention physique spécialité mécanique des fluides et physique non linéaire

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'ingénieur spécialité mécanique des fluides, fondements et applications

  • Master rech. Sciences et technologies mention sciences de l'ingénieur spécialité mécanique des fluides, fondements et applications

  • Master Sciences et technologies mention mécanique des fluides et génie des procédés spécialité technologies du pétrole, des gaz et des moteurs (pour étudiants internationaux)

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention mécanique, énergétique, génie civil, acoustique spécialité mécanique des fluides

  • Master rech. Sciences et technologies mention fluides et systèmes énergétiques spécialité mécanique des fluides, fondements et applications

  • Diplôme école d'ingénieur chimie

  • Diplôme école d'ingénieur Physique

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Il faut compter environ 3 500€ brut mensuels pour un débutant, et jusqu’à plus de 8 600€ mensuels en fin de carrière.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Dessinateur en Construction Mécanique

  • Mécanicien-outilleur

  • Mécanicien et technicien moto

  • Ingénieur en génie mécanique

  • Ingénieur en Mécanique

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur en Mécanique des Fluides ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.