Forestier

Niveau scolaire
Sans diplôme
Secteur d'activité
Aménagement paysager
Salaire
1540€ - 1900€ nets/mois

Le forestier exerce ses compétences à l'Office National des Forêts (ONF), au sein duquel il s'occupe de créer un plan de gestion d'aménagement de la forêt dont il a la charge. Il veille à la bonne santé des arbres, décide lesquels doivent être abattus par les ouvriers, dresse des procès-verbaux en cas d'infraction constatée, etc. L'autre versant du métier de forestier est plus administrative (études, rapports, statistiques).

Fonctions

En tant que technicien assermenté par l’État, le forestier a un rôle essentiel au sein de l'ONF. Sa mission principale ? Faire respecter les normes de sécurité et d'environnement par celles et ceux qui foulent le sol de la forêt dont il a la charge. Pour ce faire, avec l'aide de son équipe, le forestier gère au quotidien l'entretien des arbres : traitements, abattage, taillage, marquage, etc. Il veille à ce que le matériel soit en bon état de marche et à ce que les produits utilisés soient respectueux de l'environnement.

Une partie de sa mission est également préventive, en particulier envers les enfants. Le forestier peut alors créer des « parcours-découverte » de la forêt afin de leur apprendre à ne pas négliger la flore qui les entoure. Néanmoins, lorsque la prévention ne suffit pas et qu'il constate une infraction, le forestier est habilité à dresser un procès-verbal. S'il travaille dans le domaine privé, le forestier prend en charge la coupe des arbres, dont il négocie ensuite la vente. Il peut aussi conseiller les propriétaires de terrains dans la valorisation de leurs terres. 

Qualités

Être forestier, c'est avant tout aimer la nature. La majeure partie de ses prérogatives s’exerçant en extérieur, le forestier doit apprécier le contact avec la nature, qu'il pleuve ou qu'il vente. Il doit également savoir gérer une équipe, afin de définir au mieux quel ouvrier est plus à même de réaliser telle ou telle mission de coupe ou de marquage. La partie administrative du métier de forestier n'est également pas à négliger. Travailler derrière un bureau fait aussi partie des missions du forestier.

Le forestier doit également avoir la fibre commerciale et relationnelle, en particulier lorsqu'il négocie, par exemple, des produits d'entretien ou du matériel. Une aisance lors du contact avec le public, parfois composé d'enfants, est aussi particulièrement conseillée.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Forestier est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Pour accéder à la fonction publique agricole, il faut passer un concours d'entrée qui permet de se former à l'ONF. Dans le privé, une formation du type BTSA Gestion et protection de la nature ou CAPA travaux forestiers, spécialités bûcheronnage, sylviculture,ou entretien de l’espace rural est conseillée. 

 

Salaire Forestier

En début de carrière, dans le privé comme dans le public, un forestier démarre sa carrière à environ 2000 euros par mois. Avec l'avancement, il peut toucher jusqu'à 2300 euros par mois

Portrait

Fabien - Gestionnaire Forestier

Fabien - Gestionnaire Forestier

Fabien - gestionnaire forestier

A 27 ans, Fabien estGestionnaire Forestier. Titulaire d’un BTSA Gestion forestière, il nous raconte son parcours, de ses études à son poste actuel.


Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Forestier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui