Logo digischoolLogo Infini

Technicien Forestier

Niveau Scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Métiers du bois et de la forêt

Salaire

1200 € / mois à 1600 € / mois

Qu'est ce que le métier Technicien Forestier ?

La superficie de la forêt française, l’une des plus vastes d’Europe, occupe un quart du territoire. Gestionnaire de cet espace, le technicien forestier en assure l'exploitation et le peuplement. Un métier passion, pour les fous de nature.

Que fait un Technicien Forestier ?

Le technicien forestier peut être fonctionnaire, notamment sous l’égide de l’Office national des forêts (ONF), ou employé par un organisme privé ou un groupement de propriétaires. Dans tous les cas, les recrutements sont peu nombreux. A l’ONF il est responsable d’un espace de 3000 à 6000 hectares, dont il assure le peuplement et dirige l’exploitation, à la tête d’une équipe d’agents techniques forestiers et d’ouvriers.

Il soigne les arbres, les marque pour l’élagage ou la coupe, détermine et applique les traitements adéquats. Il gère aussi le matériel de chantier et entretient l’ensemble de l’équipement forestier (routes, canaux...). Il se fait également contrôleur des activités liées à la chasse et à la pêche et protecteur du milieu naturel, procès-verbaux à l’appui. En parallèle, il tient à jour un cahier des charges dans lequel il comptabilise les arbres, élabore enquêtes et études et note les évolutions de la forêt.

En forêt privée, il est chargé de développer et d'exploiter la forêt dans un but de rentabilité. Après 5 ans d'expérience, un technicien forestier fonctionnaire peut accéder au grade de technicien principal puis, au bout de 8 ans, de chef technicien.

Qualités pour être Technicien Forestier

Un technicien forestier est féru de nature, avec de solides connaissances en botanique à son actif. Il possède par ailleurs de nombreuses compétences techniques, sur la filière bois pour la gestion et la vente des arbres, sur la statistique pour les enquêtes, sur la gestion du contentieux en cas de conflit (avec des chasseurs non autorisés par exemple), en gestion pour prendre en compte les critères de rentabilité...

Débrouillard et doué du sens de l’observation, c’est aussi un excellent communiquant, tant pour gérer ses équipes que pour ses relations avec élus locaux, pépiniéristes ou entreprises sous-traitantes.

Enfin, amené à travailler souvent dehors, par tous les temps, il doit être résistant physiquement.

Données statistiques sur le poste Technicien Forestier

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Technicien Forestier

Combien gagne un Technicien Forestier ?

Un Technicien Forestier débutant gagne 2 000 euros bruts environ par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.