Directeur marketing touristique

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Commerce, vente
Salaire
1750€ - 4230€ net/mois

Un directeur marketing touristique est responsable de l’ensemble des techniques qui ont pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché au sein d’une structure dédiée au tourisme. Il manage une équipe composée de chef de projet, de chargé de mission, de chef de produit… Il peut travailler dans le privé comme dans le public ou le para public. 

Le saviez-vous ? Le tourisme en France ne connaît pas la crise. Malgré de nombreux événements comme les mouvements sociaux, ce secteur, en 2018, a connu une progression de 6% par rapport à l’année précédente. Pas moins de 90 millions de touristes internationaux ont été accueillis ! 

Fonctions

Le secteur tourisme est un véritable business soumis à une forte concurrence. Il doit être en mesure de proposer des offres adaptées aux touristes de tout horizon. C’est pourquoi le marketing est, pour lui, une carte maitresse qu’il ne peut négliger.

Ainsi le directeur marketing touristique définit la stratégie à mettre en place, coordonne et supervise tout ce qui touche au développement de produit, à l’analyse des marchés du secteur, aux actions de communication et de valorisation ainsi qu’à la politique de distribution (fournisseur, point de vente pour mise à disposition sur le marché, client acheteur…). 

Ainsi il peut commander diverses études lui permettant d’analyser le développement touristique (étude de marché, concurrence, données statistiques). Il participe également aux partenariats à mettre en place avec les acteurs locaux. C’est lui qui signe les contrats entre sa structure et les fournisseurs.

Il est également amené à rédiger un cahier des charges et des clauses d’appel d’offre. Ses fonctions lui incombent aussi de négocier les prix et d’assurer un respect au niveau des contraintes réglementaires inhérentes au secteur du tourisme. 

Ce professionnel intervient également au niveau de la communication. Il en conçoit le plan et détermine les canaux de communication (site web, média, salons, conférences, outils visuels…).

Dans le domaine commercial, il a en charge la politique des tarifs appliqués et la gestion financière de son service. Il est garant du chiffre d’affaires et de la fidélisation clientèle.

Enfin, il est responsable de la gestion des ressources humaines au sein de son service. 

Qualités

Le directeur marketing touristique connaît le secteur du tourisme et le marketing qui lui est dédié. Il maîtrise la gestion de projet pour ce type de marché.

Il a des compétences managériales et commerciales confirmées. Il sait conduire une équipe, possède un excellent relationnel et se montre un négociateur hors pair. Chez lui, la culture du résultat est très importante. 

Son esprit d’analyse et de synthèse lui permet de comprendre le secteur dans lequel il intervient. Il est à l’aise avec les chiffres et les statistiques.

Le tourisme étant une activité visant toute nationalité, il maîtrise l’anglais à l’oral comme à l’écrit. Il s’informe régulièrement des nouvelles tendances inhérentes au tourisme. 

 

Diplômes nécessaires

Divers cursus peuvent mener aux fonctions de directeur marketing touristique. On proposera, par exemple, une licence en marketing-vente puis un Master Tourisme Parcours Management des entreprises du tourisme option Management des Entreprises et des organisations. 

Il est possible également de choisir une école de commerce spécialisée. Il faudra alors obtenir un Bachelor (Tourisme ou Marketing et tourisme de loisir ou Commerce et Marketing Majeure Tourisme ou encore un marketing du tourisme et hôtellerie…) puis poursuivre avec un MBA Management du tourisme.

Pour les plus ambitieux, on conseillera, après l’obtention du Master ou MBA, de poursuivre avec un Master of Science Tourism Marketing & Hospitality Management.

 

Salaire Directeur marketing touristique

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Directeur marketing touristique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


récréologue

Âgé de 35 ans, résident permanent depuis 1996 à Québec, Canada, serveur dans le domaine de la restauration;

Cursus:secondaire V professionnel;

Quelles seraient vos suggestions d'orientations au bac, licences, maîtrise, etc., qui puissent me permettre de structurer mes études à distances dans les domaines ci-dessous, reconnus à l'international par vos programmes, microprogrammes et/ou certificats de formations spécialisés ???

Je suis actuellement à la recherche d'une formation à distance en loisir, culture et tourisme;


Mes objectif sont d'atteindre un profil international dont les programmes sont accés sur la gestion du développement touristique, la gestion en sciences du loisir, les langues (Français, Espagnole, Anglais), d'interagir comme cadre (agent de liaison, agent de recherche et développement, directeur, médiateur de patrimoines, régisseur, etc.) et d'envisager l'enseignement à long terme ;

Vous trouverez ci-dessous les types de cours que je cherche, par vains efforts, à entreprendre afin d'obtenir un cursus à distance;

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir les parcourir et me faire connaître, dans la mesure du possible, si il existe une formule mixte que l'on pourrait m'offrir (incluant les stages, emplois/études, examens, équivalences internationales, etc.) !!!

Programme court en gestion du tourisme;
Soit, marketing touristique, développement de produits touristiques, gestion du personnel, l'entreprise et sa gestion, comptabilité de gestion touristique, création et mise en valeur des attraits touristiques, gestion du tourisme culturel, planification et gestion de projets, tendances socioéconomiques du tourisme;

Microprogramme, programme court, majeur et/ou mineur en science du loisir, culture et tourisme;
Soit, une formation méthodologique de base, une connaissance étendue du temps libre et du loisir comme champ fédérateur et intégrateur des interventions professionnelles, une formation dans les méthodes d'intervention en sciences sociales appliquées au temps libre et au loisir,un profil de spécialisation fondamentalement axés sur une connaissance plus approfondie de champs d'intervention découlant de l'élargissement constant des problématiques du loisir et des exigences du marché du travail, tels que les services municipaux et communautaires, le tourisme et le plein air, les industries du loisir et de la culture, le domaine de l'éducation et de l'animation culturelle, le secteur de la santé et des services sociaux;

Cordialement vôtre, Fabrice A.

metiers dans les langues

Bonjour,

J'ai 20 ans, je viens de finir ma licence en Langues Etrangères Appliquées (- Langues principales: Anglais/Espagnol - Langues secondaires: italien, néerlandais et russe.). A noter que j'apprends également d'autres langues par mes propres moyens. J'ai décidé de faire pour les deux années à venir, un Master mention « Affaires Internationales et Ingénierie Economique - Affaires Internationales (Parcours Marketing) ». Toutefois, cette année, je pars en Erasmus une année, c'est à dire, pendant un semestre en Belgique, puis un second en Espagne et enfin pour faire un stage en Italie (du moins, je l'espère en Italie. D'ailleurs, je ne sais pas encore quel genre de stage exactement.).

Q: Ma question est là suivante: Je voudrais savoir quels sont les métiers qui impliquent quotidiennement, ou du moins, régulièrement, l'utilisation d'un grand nombre de langues inhérentes à mes connaissances linguistiques? A noter que je préfère le côté oral que le côté écrit. De plus, je ne cherche pas un métier qui demande de maîtriser parfaitement les langues étrangères mais qui implique de savoir communiquer, on va dire, couramment, dans une conversation pour arriver à ses fins.

1 - Le tourisme ne m'attire pas énormément, bien qu'il y ait des métiers sympas pour parler en langues étrangères mais agent d'accueil, guide touristiques, ne sont pas des métiers requérant de grandes responsabilités...

2 - La traduction est assez rébarbatif mais pas inintéressant.
L'interprétariat demande d'avoir des niveaux de langues EXCELLENT. Donc se concentrer uniquement sur une à deux langues, voire trois peut-être, alors que mon objectif est d'en pratiquer plus.

3 - Le commerce international, il y a divers métiers, je ne les connais pas tous... Acheteur par exemple. Aller dans d'autres pays etc. pour acheter les matières premières pour une grande entreprises. Cela pourrait être pas mal. Mais je ne sais pas s'il on me prend directement dans de grandes multinationales directement.
Je ne pense pas être taillé à la base pour le commerce mais pourquoi pas? tout s'apprend!

4 - Quant au métier de professeur, c'est non. Je veux évoluer. Retourner au lycée, au collège ou à l'université... non.

Voilà.

Par avance, merci de votre aide.
A vous lire.
Olivero.

PS: Au cas où, je vous pose la question. Savez-vous si vous pouvez me faire entrer en contact avec des gens travaillant dans le commerce pour , disons, les rencontrer, parler avec eux, voire même, aller à l'entreprise avec eux. Je ne sais pas si vous avez des contacts mais je tente quand même. Merci.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui