Collaborateur de notaire

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Applications des droits et stat...
Salaire
1400€ - 1600€ nets/mois

Mariages, PACS, adoptions, achats ou ventes de propriétés, successions, donations... Le collaborateur de notaire (également appelé clerc) est chargé de la préparation, de la rédaction et du suivi de l’ensemble des actes juridiques touchant à la vie des particuliers et des entreprises. Il joue aussi un précieux rôle de conseil auprès des clients.

Fonctions

Employé dans une étude, le collaborateur de notaire a pour mission principale de constituer des dossiers. Il rassemble les pièces justificatives (acte de donation au dernier vivant, prêt bancaire, plan cadastral…) et rédige les actes notariés, selon une forme légale très stricte. Avant de faire valider le tout au notaire pour signature et authentification, contrairement à son supérieur, le collaborateur de notaire n’a pas de droit à signature.

Lui incombe de surveiller la bonne conformité des formalités et des procédures et de veiller au respect des échéances, ainsi que d’accueillir et d’accompagner les clients dans les méandres du droit. Le collaborateur de notaire travaille en réseau avec de nombreux collègues (secrétaires, comptables, formalistes...) et interlocuteurs extérieurs (banques, services publics, propriétaires, agents immobiliers…).

Ses fonctions peuvent évoluer tout au long de sa carrière. D’abord technicien (assistant notarial, négociateur immobilier…), il peut passer encadreur d’équipe ou clerc principal. Après neuf ans d’expérience, il peut passer le CAFN (certificat d'aptitude aux fonctions de notaire) et devenir notaire.

Qualités

Le collaborateur de notaire est d’abord un excellent technicien de l’arsenal législatif et du droit notarial. Il peut être polyvalent ou spécialisé (droit des sociétés, de la famille, de l’urbanisme, des affaires, fiscal…). Disponibilité et sens relationnel, ainsi que talents de conciliateur, sont des atouts précieux pour s’adapter à des publics divers, aux intérêts parfois divergents.

Amené à s’immiscer dans l’intimité de sa clientèle, il doit faire preuve d’une parfaite discrétion. Enfin, la plus grande rigueur, assortie d’un grand sens des responsabilités, s’impose : la moindre erreur pourrait avoir de lourdes conséquences pour ses clients et pour son employeur. 

 

Diplômes nécessaires

Après un bac L, ES ou S, la filière d’entrée dans la profession est le BTS Notariat (niveau bac+2). Celui-ci peut être suivi, à bac+3, par une licence pro Métiers du notariat, préparée dans les UFR de droit des universités. Laquelle ouvre à la formation conduisant au DIMN (diplôme de l'Institut des métiers du notariat), d’une durée d’un an, en alternance.

 

Salaire Collaborateur de notaire

Un collaborateur de notaire débutant touche environ 1 800 euros bruts par mois.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Collaborateur de notaire ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui