Coffreur

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Bâtiment : construction et couverture

Salaire

1100 € - 1720 € net/mois

Coffreur est un métier incontournable dans le domaine du Bâtiment et des travaux publics. C’est lui qui est en charge du coffrage, c’est-à-dire de l’élaboration du moule provisoire conçu pour contenir le béton. On distingue cependant deux types de coffreur : le coffreur-bancheur et le coffreur-boiseur.

Fonctions

Le coffreur est un ouvrier dont la spécialisé est la construction des ensembles du bâtiment élaboré en béton. Il est sollicité principalement sur des chantiers de construction nouvelle et intervient dans le domaine du gros œuvre comme les fondations, les murs ou encore les sols, les dalles voire les escaliers. Il peut aussi travailler sur l’élaboration de pont, de barrage ou de poteaux.  Sur le chantier, le coffreur assemble les étaiements et les échafaudages, s’assure de la sécurité en mettant un dispositif et une signalisation en place puis installe les coffrages. Il coule le béton, le vibre (procédé pour rendre le béton plus résistant) et en assure le décoffrage, une opération délicate qui ne doit en aucun cas abîmer le résultat. Il est également chargé de la pose d’éléments préfabriqués en béton. Si le béton doit être armé, le coffreur prend en charge de ferraillage c’est-à-dire qu’il pose des armatures métalliques dans le moule pour « armer » le béton. Le métier de coffreur comprend deux spécialités : le bancheur, qui utilise des banches c’est à dire des modules préfabriqués en métal à assembler manuellement ou grâce à un engin de levage et le boiseur, qui réalise des coffrages en bois parfois de forme complexe.

Qualités

Le coffreur est un manuel. Il doit donc faire preuve de dextérité, savoir s’adapter et être débrouillard. Il a donc un sens de l’observation et, comme on dit, le compas dans l’œil. En effet il est à l’aise avec la géométrie. Ce professionnel doit être vif et savoir travailler rapidement car le béton sèche extrêmement vite. Il doit également savoir travailler en équipe sur un chantier qui voit opérer de nombreux corps de métiers. Enfin on lui demande une très bonne condition physique et une capacité à travailler en hauteur. Ce métier n’est donc pas envisageable aux personnes souffrant de vertige. 

Diplômes nécessaires

Pour devenir coffreur il est possible de passer un :
CAP Constructeur en béton armé du bâtiment
CAP Constructeur en ouvrages d'art
Pour ce qui veulent aller plus loin, augmenter leurs compétences et se voir offrir plus de responsabilités, on peut envisager ensuite :
Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre ou un BP Maçon
  • Bac Pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros oeuvre

  • CAP Constructeur en Béton armé du Bâtiment

  • CAP Constructeur en Ouvrages d'Art

  • BP Maçon

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Le salaire d'un coffreur débutant titulaire d’un CAP sera égal au Smic

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Carreleur-Mosaïste

  • Chef de Chantier

  • Maçon

  • Assistant de chef de chantier et travaux publics

  • Bétonneur

  • Charpentier béton armé

  • Plaquiste

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Coffreur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.