Logo

Carreleur-Mosaïste

NIVEAU SCOLAIRE

CAP ou équivalent

SECTEUR D'ACTIVITÉ

carrelage , Décoration , BTP , Arts

SALAIRE

1200 € / mois à 2000 € / mois

Qu'est ce que le métier Carreleur-Mosaïste ?

Façades, salles de bains, cuisines et piscines : c’est une fois le gros œuvre terminé que le carreleur-mosaïste fait son entrée sur les chantiers. Sa spécialité : l’aménagement et les finitions du bâtiment, en particulier la protection et la décoration des murs et des sols.  C'est lui habille tous les sols et murs et il joue un rôle important dans la réalisation des bâtiments aussi bien technique qu'esthétique.

Débouchés assurés pour les jeunes, en particulier dans les entreprises de décoration et d'aménagement intérieur !

Que fait un Carreleur-Mosaïste ?

Le carreleur-mosaïste travaille principalement pour l’industrie du bâtiment, mais aussi pour des particuliers (chantiers de rénovation et d'entretien, pour salles de bain ou cuisines) ou des programmes collectifs : habitations, écoles, magasins, bâtiments sportifs, métro... Il peut intervenir sur des bâtiments neufs ou anciens dans le cadre de construction ou de restauration/réhabilitation.

Sa tâche principale ? Recouvrir murs et sols avec des matériaux variés : faïences, pierre, grès, marbre, ardoise, céramique, pâte de verre, plastique…  Le carreleur mosaïste doit s'adapter aux styles et aux goûts de ses clients. Il conçoit et prépare les interventions techniques et esthétiques de mise en oeuvre des revêtement sol et mur (isolants phoniques thermiques, ...).

Mi-artiste, mi-technicien, il commence par une prise de relevés très précis et prépare le sol par la pose d’une chape de ciment. Puis il pose les matériaux, les fixe à la colle ou au mortier et les ajuste, en ligne droite, en diagonale ou en quinconce, selon les instructions reçues. Le carreleur-mosaïste doit prendre en compte les usages futur du bâtiment mais aussi les solutions techniques et esthétiques les plus adaptées en respectant les normes en vigueur.

Avec l’expérience, le carreleur-mosaïste peut prendre la responsabilité d’une équipe, puis accéder au poste de conducteur de travaux. Il peut aussi choisir de devenir expert dans une technique (carrelage à l’ancienne, mosaïque, pierre naturelle…) ou s’installer à son compte.

Qualités pour être Carreleur-Mosaïste

Le carreleur doit d’abord posséder la technicité du maçon pour réaliser chapes de ciment ou mortier de pose et être familier des matériaux et des procédés (enduit, découpe, joints...). Des qualités auxquelles doivent s’ajouter un sens artistique et esthétique, ainsi qu’une bonne dose de créativité, pour agencer les carreaux avec goût, dans les formes comme dans les couleurs.

Rigueur, patience, soin et sens du calcul sont incontournables pour réussir un motif. Sur les genoux ou en équilibre sur un échafaudage, et toujours dans la poussière : le carreleur-mosaïste travaille souvent dans des positions peu confortables, c’est pourquoi une excellente santé physique s’impose.

Afin de conseiller les clients, des qualités relationnelles et commerciales représentent un réel atout.

Données statistiques sur le poste Carreleur-Mosaïste

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Carreleur-Mosaïste

Combien gagne un Carreleur-Mosaïste ?

Salaire du Carreleur-Mosaïste débutant : à partir du SMIC soit 1200 euros net par mois. Il est possible d'évoluer et d'atteindre environ 2000 euros net par mois après plusieurs années d'expérience. Si le carreleur-mosaïste est à son compte son salaire peut être plus élevé (si l'entreprise fonctionne bien).

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.