Logo digischoolLogo Infini

Master Journalisme

Niveau scolaire

Bac+5

Secteur d'activité

Journalisme

Durée

Non renseigné

Combien

1 ÉCOLES

Pourquoi choisir un Master journalisme ?

Suivre un master journalisme vous permettra une fois diplômé d’exercer ce métier tant convoité par de nombreux étudiants en France. Vous pourrez trouver sur cette page à quoi correspond réellement un master de journalisme, quelles spécialités peuvent être apprises au cours de ce cursus d’étude supérieure, et quels pré-requis sont nécessaires pour l’intégrer. Nous passerons aussi en revue les écoles reconnues et les universités qui proposent des masters journalisme. Enfin, nous nous attarderons sur les débouchés que ce master offre aux diplômés.

 

Le journaliste est un professionnel doté d’une grande polyvalence qui aura appris à écrire et réaliser des articles et des interviews, aussi bien en vidéo qu’à la radio, tout cela dans des domaines prédéfinis, et choisis au préalable par les étudiants. Aujourd’hui, le journaliste tient aussi un rôle très important dans la vie politique française car c’est lui qui retranscrit et qui donne aussi son point de vue sur l’actualité.

 

Qu’est-ce qu’un master de journalisme ?

 

Un master de journalisme est un diplôme de niveau bac+5 reconnu par l’Etat. C’est le diplôme qui se trouve juste en dessous du doctorat dans les études supérieures. Réparti en deux années qui se divisent en quatre semestres, ce diplôme vise à apprendre aux étudiants le métier de journaliste, en leur octroyant des connaissances dans certaines spécialités.

 

Comme tous les masters en France, ce diplôme octroie aux étudiants 120 points ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System). L’ECTS est directement lié au programme ERASMUS que peuvent suivre les étudiants qui souhaitent passer leur master de journalisme à l’étranger.

 

Les étudiants peuvent aussi faire le choix de passer leur master de journalisme en alternance, en trouvant une entreprise et en signant un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage. C’est un très bon moyen de financer son master de journalisme dans une école privée par exemple. Cependant, il est difficile de trouver une entreprise et il faudra s’armer d’un bon dossier, de persévérance, et d’une motivation sans faille.

 

Différents types de journalisme

 

Le journalisme suscite toujours autant d’engouement malgré la précarité qui peut entourer ce métier. Un master journalisme va aussi demander aux étudiants de s’orienter vers des types de journalisme précis. Ils pourront donc se diriger vers la télévision, la presse écrite, ou la radio. Toutefois, soyez rassuré, il arrive que des journalistes changent d’orientations pendant leur carrière.

 

Les spécialités

 

Les futurs diplômés d’un bac+5 journalisme pourront aussi se spécialiser dans différents secteurs comme :

 

  • Le journalisme scientifique
  • Le journalisme sportif
  • Le journalisme juridique
  • Le journalisme politique

 

Ces spécialités seront surtout développées lors de la deuxième année du master de journalisme. Notez que certains masters proposent directement de se spécialiser lors de la première année (M1).

 

 

Ou suivre un master de journalisme ?

 

Deux solutions existent pour les étudiants qui souhaitent suivre un master de journalisme. Ils pourront soit se tourner vers les grandes écoles de journalisme reconnues, soit passer leur cursus dans une université.

 

Les universités ont l’avantage d’être bien moins chères que les écoles privées de journalisme. En effet, seuls les frais d’inscriptions seront à payer pour intégrer une université qui propose un bac+5 journalisme.

Les universités

 

On compte une trentaine de masters de journalisme dans les universités en France. Ces établissements offrent aux étudiants des parcours permettant de se spécialiser dans des domaines tels que le journalisme scientifique, le journalisme juridique, le journalisme culturel, le datajournalisme…

 

Dans certaines universités, il est aussi possible d’opter pour une option journalisme dans des licences comme :

 

 

Les écoles reconnues

 

On dénombre aujourd’hui 14 écoles reconnues par la profession. La qualité générale de la formation et son adaptation aux besoins des professionnels proposés par l’école sont garantis par cette reconnaissance. Elle est donnée pour cinq ans par la CPNEF

(Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des Journalistes) à des écoles publiques.

 

Voici la liste des écoles privées et publiques reconnues par la CPNEF :

 

  • Celsa à Paris Sorbonne Université
  • IPJ à Paris Dauphine
  • L’IPJT à Tours
  • Cuej à Strasbourg
  • EJCAM à Marseille
  • EJDG à Grenoble Alpes
  • IFP à Paris 2 Panthéon Assas
  • IJBA à Bordeaux Montaigne
  • IUT de Lannion Rennes 1
  • IUT de Cannes Nice Côte d’Azur
  • Sciences Po Paris
  • CFJ Paris
  • EJT Toulouse
  • ESJ Lille

Il est évident qu’il est difficile d’entrer dans ces écoles et que la plupart du temps, les étudiants devront passer un concours pour être admis en master de journalisme.

 

Que faire après un bac+5 en journalisme ?

 

Les diplômés d’un bac+5 en journalisme pourront, en fonction de leurs ambitions professionnelles soit continuer leurs études et poursuivre vers un doctorat par exemple, soit entrer directement dans la vie active.

 

Comme expliqué ci-dessus, il arrive souvent que les étudiants trouvent un premier poste dans l’entreprise dans laquelle ils ont effectué leurs stages en première ou deuxième année de master de journalisme. Dans d’autres cas, les diplômés trouveront un emploi auprès des contacts qu’ils auront pu créer tout au long de leurs études de journaliste.

 

S’ils souhaitent poursuivre leurs études, les diplômés d’un master de journalisme pourront par exemple se diriger vers un doctorat en étude de la communication. Pour rappel, le doctorat est le plus haut diplôme de l’enseignement supérieur et octroie un niveau de bac+8 aux étudiants qui le suivent avec succès.

Comment accéder au diplôme Master Journalisme ?

Pour intégrer un master journalisme, les étudiants devront avoir suivi un certain cursus au préalable et être doté de compétences indispensables à la pratique de ce métier qui passionne tant.

 

Les cursus recommandé

 

Pour commencer, il faudra être diplômé d’un bac+3 (licence ou Bachelor). La licence pro « Métiers de l’information : métiers du journalisme et de la presse », est aussi une formation recommandée lorsque l’on souhaite intégrer un master journalisme.

 

L’entrée en master journalisme se fera sur concours dans les écoles privées. Ces concours sont difficiles à préparer et les places ne sont pas nombreuses. Certains étudiants n’hésitent pas à préparer ce concours pendant une ou deux années. Toutefois, dans certaines universités, l’entrée se fera sur dossier. Il ne faudra donc pas hésiter à postuler dans plusieurs établissements pour être sûr d’avoir une place quelque part.

 

Les futurs étudiants en journalisme pourront aussi être soumis à des entretiens individuels pour évaluer leurs compétences et avoir une vision d’ensemble sur leur projet professionnel et leurs ambitions à venir.

 

Les compétences à avoir

 

Pour espérer intégrer un master journalisme et passer avec succès ce diplôme, les étudiants devront faire preuve de compétences précises. D’une part, ils devront avoir un sens de l’observation accru et une analyse des faits divers précises et concrètes. Il faudra bien sûr parler l’anglais correctement et avoir un bon niveau dans d’autres langues vivantes si possible. Il faudra aussi beaucoup de détermination et de concentration pour développer au mieux les compétences qui vous seront enseignées tout au long de votre master journalisme.

 

Quel est le programme d’un bac+5 journalisme ?

 

Les étudiants qui suivront un bac+5 journalisme devront étudier pendant deux ans et passer de nombreux partiels. Le programme d’un master en journalisme dépendra surtout de la spécialité qui aura été choisie, mais aussi de l’école ou de l’université dans laquelle les étudiants suivront leur cursus.

 

En fonction de la structure ou ils étudient, les étudiants doivent aussi suivre des stages, et participer à des séminaires et des interventions pour développer des compétences en journalisme.

 

Première année

 

Les élèves en master journalisme vont recevoir pendant leur première année une formation d’enseignement général avec des cours comme :

  • L’histoire de la presse
  • Déontologie
  • Français
  • Droite de la presse

 

Ils devront bien évidemment passer des partiels à chaque fin de semestre afin de valider les compétences et les connaissances apprises pendant les 6 derniers mois. En fonction des spécialités choisies, les étudiants commenceront aussi à apprendre les subtilités des domaines qu’ils convoitent lors de leurs première année en master journalisme. Un stage sera souvent demandé en fin de première année de master.

 

Deuxième année

 

C’est lors de leur deuxième année que les futurs diplômés vont commencer à entrer dans les détails de leur spécialités. Si nous prenons l’exemple d’un étudiant en journalisme de télévision, il apprendra toutes les facettes de ce métier et sera formé à intervenir dans différentes émissions et dans les domaines qui lui tiennent à cœur.

 

Stages et alternance

 

Un stage de fin d’année sera aussi imposé aux étudiants en master journalisme pour qu’ils commencent déjà à mettre un pied dans le monde professionnel. Cette profession est un métier ou le réseau joue un rôle majeur. Il est donc très important de commencer à rencontrer des journalistes professionnels, mais aussi à développer son carnet d’adresse dès le début de son master journalisme.


Comme expliqué ci-dessus, certains établissements proposent aux étudiants de poursuivre leur master journalisme en alternance. Ils leur faudra au préalable avoir trouvé une entreprise qui accepte de les prendre en alternance pendant deux ans. Effectuer son bac+5 journalisme en alternance est un très bon moyen de commencer à se créer un carnet d’adresse pour le futur.

Quels métiers faire avec un diplôme Master Journalisme ?

Selon le Master Journalisme choisi, les étudiants peuvent choisir d'exercer différents métiers par rapport à leur spécialisation : 

  • Le Master journalisme du CELSA : Ce diplôme a pour objectif de former les étudiants aux métiers de journaliste de presse écrite, audiovisuelle et numérique. En deuxième année le parcours « journalisme et innovation » permet de maîtriser les formats numériques.
  • Le Master journalisme du CFJ : La première année du master propose des enseignements journalistiques dans les domaines du social, de la politique, de l’économie, des questions européennes et internationales. La deuxième année offre une double spécialisation : l’étudiant doit choisir entre « Journalisme et Reporters d’images », « Rédacteurs de télévision », Radio et Presse écrite-Multimédia puis opter pour le parcours « politique et société » ou « économie et vie des entreprises ».
  • Le Master journalisme du CUEJ : La première année du master est une formation généraliste et pluri media. En deuxième année, plusieurs parcours sont proposés : média et développement multimédia, presse écrite et multimédia, radio et multimédia, télévision rédacteur et multimédia, journaliste reporter d'images et multimédia
  • Le Master journalisme d’EJDG : Ce master journalisme a pour objectif de former aux métiers du journalisme généraliste et spécialisé. Il permet d’accéder aux métiers de secrétaire de rédaction, reporter-rédacteur, journaliste reporter d’image (JRI), journaliste radio, web-journaliste, etc.
  • Le Master journalisme de L'ESJ Lille : La première année propose des enseignements généralistes. L’étudiant peut ensuite choisir de s’orienter vers le journalisme de proximité, le journalisme sportif ou scientifique.
  • Le Master journalisme de L'EJT : Ce master forme les étudiants au métier de journaliste dans la presse quotidienne régionale et nationale, dans les périodiques et les médias audio-visuels et internet. Si le programme de première année est généraliste, celui de la deuxième année impose une spécialisation.
  • Le Master journalisme de L'IJBA : Les étudiants suivent une première année consacrée aux fondamentaux du journalisme avec une approche généraliste. Ensuite, ils doivent choisir une spécialité : Journalisme presse écrite, journalisme radio, ou journalisme TV.
  • Le Master journalisme de L'IPJ : Les enseignements de la première année sont généralistes. En seconde année, les étudiants doivent choisir une spécialité : journalisme média, écrits & numérique, journalisme radio et numérique, journalisme TV. Ils sont amenés également à faire un choix de parcours : économie ou international ou politique.
  • Le Master journalisme de L'IFP : La première année est généraliste avec un focus particulier sur la presse écrite nationale et régionale. La deuxième année s’inscrit dans un Master professionnel et est orientée Journalisme audiovisuel (radio et télévision) et journalisme en ligne.  
  • Le master journalisme de Sciences Po : Les enseignements en première année permettent de maîtriser les fondamentaux du journalisme. En deuxième année 4 parcours sont proposés : image, son, data et écriture, nouvelles écritures.
  • Le master journalisme de Sciences Po Aix-en-Provence : Il s’agit en fait d’un master Science politique qui permet d’exercer le métier de journaliste mais aussi de Chargé d’études, de mission, de projet dans les institutions publiques ou les organisations internationales, Chef de projets Développement à l’international, Directeur de la communication, etc.
  • Le master « Web-journalisme » de l'Université de Cergy Pontoise : Dès la première année, une orientation est donnée vers le journalisme web. Cependant les étudiants sont amenés parallèlement à se familiariser avec les techniques de presse écrite, de radio et de télévision.
  • Le Double Master franco-allemand de journalisme transnational : Il est organisé par la Sorbonne Nouvelle, l’Université de Mayence et l’Université Franco-allemande. Il permet de se spécialiser dans le journalisme européen. Il donne accès aux métiers de : Rédacteur de presse, Coordinateur d'édition, Animateur-présentateur, Spécialiste de la gestion de l'information
  • Le Master Audiovisuel, journalisme et communication scientifiques de l'Université Paris Diderot, Paris 7 : Ce master est conçu pour les étudiants souhaitant se former au journalisme scientifique c’est-à-dire dans le domaine des relations entre sciences et société,.
  • Le Master Journalisme de l'Université Lumière de Lyon 2 : Ce master forme au métier de journaliste avec un parcours spécifique : Nouvelles Pratiques Journalistiques (NPJ). Les étudiants doivent choisir une spécialité : « International et espaces francophones », « Méta-médias et citoyenneté » et « Culture numérique »
  • Le Master information, communication parcours communication, culture et médias de l'Université de La Réunion : Ce master permet d’accéder aux métiers de : Journaliste (presse, écrite, audiovisuelle, multimédia, web), Chargé de communication (administrations, collectivités, agences, etc.), Conseillers en médiation culturelle, Enseignant et formateur...

Les premiers emplois après le Master Journalisme

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Master Journalisme.

Exemples de premières entreprises pour les diplômés

    Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Master Journalisme.

    Que faire après un diplôme Master Journalisme ?

    La plupart de ces masters (excepté les masters professionnels) permettent de poursuivre les études à travers un Doctorat en sciences de l’information et de la communication.

    Les titulaires du Master journalisme peuvent aussi envisager d’approfondir certaines connaissances et d’en acquérir de nouvelles dans le domaine de l’a communication et de l’information. Pour ce faire, ils peuvent s’investir à travers un Mastère Spécialisé (Bac+6). On peut citer, par exemple, le Mastère spécialisé Management des médias et du numérique.

    Poursuites d'études possibles

    Formations suivies par les membres de notre panel après ce diplôme.

    Ecoles qui forment au diplôme Master Journalisme

    UFR Droit et de science politique

    Bouches-du-Rhône

    13628

    Les villes en France où faire un Master Journalisme