Logo

    Attaché(e) de presse dans le sport

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Communication digitale , Communication , Sport

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Attaché(e) de presse dans le sport ?

    L’attaché(e) de presse dans le sport est missionné par son client pour fournir des informations aux différents médias sur un événement sportif à venir. Ce peut être le lancement d’un nouveau produit, d’un nouveau service, d’une marque ou encore d’une compétition dans le domaine du sport. Ce professionnel participe ainsi à la stratégie communicationnelle et promotionnelle de son client. 

    Que fait un Attaché(e) de presse dans le sport ?

    L’attaché de presse dans le sport peut être salarié d’une agence de communication ou exercer ses activités en qualité de freelance. Certaines entreprises de taille conséquente peuvent, par contre, avoir leur propre attaché de presse sous statut salarié.

    Ce professionnel inscrit son action dans un plan de communication mis en place par son client. Il prend connaissance de l’événement à promouvoir, le décortique pour bien appréhender son « produit ». Il doit obtenir toutes les informations possibles lui permettant de constituer un dossier de presse destiné à différents médias et autres influenceurs.

    Pour constituer un dossier de presse, l’attaché y réunit différentes informations qui varieront selon le média visé. On peut y trouver des photos, des communiqués de presse que l’attaché a rédigés, des flyers, des supports audiovisuels, des historiques, des biographies, tout ce qui permettra aux journalistes et blogueurs de construire un article, une interview, etc. Disposant d’un budget, il peut faire appel à certains prestataires pour lui fournir certains documents. Dans ce cas, c’est à lui de négocier la contractualisation de la prestation et de s’assurer de son bon déroulement.

    L’attaché de presse peut aussi organiser ponctuellement des conférences de presse pour s’exprimer devant des journalistes et répondre à leurs questions éventuelles. Parfois, il est missionné pour organiser des voyages de presse. 
    Ce professionnel sera en charge ensuite de réunir dans un dossier tout ce qui aura été publié sur l’événement sportif qu’il a promu auprès des médias et de réaliser un bilan des actions de communication entreprises.

    Qualités pour être Attaché(e) de presse dans le sport

    L’attaché de presse a une excellente culture sportive. Il connaît son univers et ses enjeux. De plus, il possède une culture générale importante et se tient régulièrement informé de l’actualité.

    Il brille par sa capacité à appréhender un projet sportif dans sa globalité pour ensuite réunir les informations pertinentes et ainsi constituer son dossier de presse. Pour cela, il sait écouter, analyser et synthétiser. Un savoir-faire organisationnel est demandé ainsi qu’un sens de l’adaptation. 

    Sa communication est excellente, en interne comme en externe. Il sait négocier avec les journalistes, les séduire aussi avec patience et diplomatie. Ce professionnel est un homme de réseau. Il entretient ses relations et ne cesse de les étoffer. Il possède un carnet d’adresse conséquent. Il maîtrise l’anglais à l’oral comme à l’écrit s’il doit s’exprimer dans le cadre d’un événement international.

    Ses compétences rédactionnelles sont confirmées. Il sait adapter son style aux particularités de l’événement sportif. Il a aussi des compétences en infographie (PAO) pour élaborer certains documents visuels. Il est donc créatif et manifeste des compétences artistiques ainsi que marketing. 

    Il doit savoir gérer son stress, surtout s’il est confronté à une situation de crise. 

    Données statistiques sur le poste Attaché(e) de presse dans le sport

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Attaché(e) de presse dans le sport

    Combien gagne un Attaché(e) de presse dans le sport ?

    Le salaire brut mensuel d’un attaché de presse dans le sport débutant se situe entre 2400 et 2800 euros. Tout dépend de son client ou de son employeur. Avec beaucoup d’expérience et des résultats probants, il peut ensuite négocier une rémunération plus attractive.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.