Yield Manager

    NIVEAU SCOLAIRE

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Vente , marketing du tourisme , Commerce , Hôtellerie , marketing hôtelier , Tourisme

    SALAIRE

    6100 € / mois à 7100 € / mois

    Qu'est ce que le métier Yield Manager ?

    Le yield management ou « revenue management » est une activité qui existe depuis une trentaine d’années mais qui connaît une véritable renaissance avec l’essor d’internet et le succès des sites de réservation en ligne, que ce soit pour de l’hôtellerie, des voyages ou pour de la location de véhicules. 

    L’idée est de stimuler la demande quand elle est anémique et, inversement d’accroître la marge, en gonflant les tarifs lorsque la demande dépasse les capacités d’offre.  La mission du yield manager est donc d’optimiser la politique tarifaire en gérant les capacités disponibles au plus près de la demande. C’est lui qui permettra par exemple de réguler le remplissage des trains en majorant le prix des TGV  du vendredi soir et en minorant celui des TGV de l’après-midi alors qu’à prix identique, le premier serait surchargé et le second presque vide.

    Que fait un Yield Manager ?

    Le yield manager travaille en collaboration avec le service commercial réguler les tarifs proposés en fonction de l’offre et de la demande. Il doit donc mettre en place un certain nombre d’indicateurs qui lui permettront d’établir une grille tarifaire optimisée. Cette mission passe par une veille concurrentielle qui doit tenir compte des prix pratiqués par la concurrence, des offres promotionnelles, des réservations, mais aussi d’éléments dits extérieurs comme la météo, le contexte politique et social…

    Il doit régulièrement établir des statistiques.  Il peut également former les différents services pour faciliter l’échange d’informations et donc réagir rapidement dans l’optimisation des tarifs.

    Qualités pour être Yield Manager

    Le yield manager doit avoir un esprit d’analyse très aiguisé. Il doit à la fois être bon statisticien et fin stratège. Il doit aimer les chiffres mais aussi, parfois, savoir prendre des risques. Diplomatie, tact, sens du dialogue et esprit d'équipe sont aussi nécessaires pour réussir dans ce métier, le yield manager étant très fréquemment en contact avec les autres membres de l'entreprise. 
    Il doit être doté d'un bon sens de l'anticipation. Vigilant, attentif à la situation du marché, le yield manager doit avoir une bonne capacité de réaction : un remaniement rapide de la grille tarifaire peut être nécessaire à tout moment. Maîtriser des langues étrangères, en particulier l'anglais, est nécessaire dans cette profession. 
    De plus, une grande maîtrise des outils informatiques est recommandée pour la mise en place, notamment des indicateurs.
    Enfin, il peut lui être demandé de former et conseiller d'autres membres de l'entreprise. Un sens de la pédagogie et de la communication est donc conseillé.

    Données statistiques sur le poste Yield Manager

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Yield Manager

    Combien gagne un Yield Manager ?

    Le poste est rarement confié à un jeune diplômé. On demande au moins une petite expérience dans le domaine. Le salaire mensuel pour un débutant peut cependant être évalué à 2 000 à 2 500 euros bruts par mois. Cela varie fortement en fonction des secteurs d’activités. Avec de l’expérience, il peut atteindre 8 000 à 10 000 euros brut.
    Plus tard, le yield manager peut évoluer vers un poste de direction (optimisation, commerciale, marketing…)

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.