Traducteur - interprète

Niveau scolaire
Bac + 4
Secteur d'activité
Techniques de l'imprimerie et d...
Salaire
1540€ - 2700€ net/mois

Professionnel du langage, le traducteur-interprète est chargé de retranscrire textes ou conversations d'une langue étrangère vers sa langue maternelle, avec un double objectif d'exactitude et de fluidité. Un métier en forte évolution grâce aux nouvelles technologies, avec un champ d'intervention élargi à l'audiovisuel et à Internet.

Fonctions

Le traducteur-interprète peut être salarié (organismes internationaux, agences de traduction, grandes entreprises ou indépendant (freelance). Le terme regroupe des spécialisations très différentes.
- L'interprète de conférences assure la traduction verbale, simultanée ou consécutive, des propos tenus par un orateur.
- Le traducteur technique est un professionnel issu d'un secteur industriel précis, qui traduit des documents relatifs à sa sphère d'activité.
- Le traducteur littéraire travaille pour un éditeur, avec lequel il signe un contrat pour la traduction d'un ouvrage déterminé.
- Le traducteur audiovisuel réalise le doublage et le sous-titrage de films, séries ou documentaires. Le localisateur, lui, traduit le contenu de logiciels, de jeux vidéo ou de sites web pour les adapter aux contraintes locales du pays auquel ils sont destinés.
Le traducteur assermenté est le seul habilité à traduire certains documents officiels.

Quant aux interprètes en langue des signes, ils aident les déficients auditifs à accéder à l’information.

Qualités

L’interprète-traducteur doit d’abord maîtriser sur le bout des doigts au moins une langue étrangère, mais il doit aussi être un fin connaisseur du ou des domaines techniques qu’il couvre : une double compétence est souvent nécessaire.

Excellent communiquant, il sait retranscrire avec justesse nuances, sous-entendus et traits d’humour, tout en restant neutre et détaché de son sujet. Pour cela, il doit faire preuve d’agilité d’esprit, de résistance au stress et d’une grande culture générale.

Un vrai professionnel est capable de pratiquer indifféremment l’interprétation consécutive ou simultanée. Les indépendants doivent savoir se 
constituer un réseau et consacrer une part non négligeable de leur temps à des actions de prospection. Organisation, flexibilité et faculté d’adaptation à un rythme de travail irrégulier sont également précieuses.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Traducteur - interprète est classé n°361 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

63.2%
Bac+2
13.6%
Bac+5
9.2%
Bac+3
5.9%
Bac ou équivalent
2.6%
Bac+4
2%
Ecole d'ingénieurs
1.8%
Bac+6 et supérieur

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir traducteur-interprète, il faut avoir en poche un bac général, suivi d’études universitaires de niveau bac + 4 ou, de plus en plus souvent, 5. Voie royale : une licence dans un domaine particulier (lettres, bi-langue, LEA ou sciences du langage notamment), suivie d'un master en interprétation, notamment dans les deux écoles les plus prestigieuses : l'école supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT, Paris 3, public) et l'Institut catholique de Paris (ISIT, privé). On peut aussi passer par l'INALCO (langues orientales) et l'ITIRI (relations internationales).

 

 

Données statistiques sur les parcours scolaires

En savoir plus
Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste
Traducteur - interprète (244)
8
8
22
9
9
5
6
10
6
5
Master commerce
8 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master commerce avant d'exercer ce métier
MASTER Langues
8 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de MASTER Langues avant d'exercer ce métier
MASTER Traduction
22 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de MASTER Traduction avant d'exercer ce métier
Master Management
9 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master Management avant d'exercer ce métier
Master, Langues Etrangères Appliquées (LEA)
9 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master, Langues Etrangères Appliquées (LEA) avant d'exercer ce métier
Master Allemand
5 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master Allemand avant d'exercer ce métier
Master Communication
6 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master Communication avant d'exercer ce métier
Master's degree, Anglais
10 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master's degree, Anglais avant d'exercer ce métier
Master Culture
6 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Master Culture avant d'exercer ce métier
Licence LEA
5 personne(s) sur 244 ont obtenu le diplôme de Licence LEA avant d'exercer ce métier
Basé sur un panel de 244 personnes exerçant le métier de Traducteur - interprète.

Salaire Traducteur - interprète

Un traducteur-interprète débutant salarié gagne aux alentours de 2 000 euros brut par mois, un indépendant entre 500 et 1 000 euros bruts par jour + défraiement.

 

Vitalité du métier

En savoir plus
Évolution de l'effectif au cours des dernières années
Basé sur un panel de 1143 personnes exerçant le métier de Traducteur - interprète.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Traducteur - interprète ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui