Logo

    Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Marine nationale , Défense

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale ?

    Le technicien de maintenance navale exprime son savoir-faire, selon sa spécialisation, dans le domaine de l’électricité ou de la mécanique. Il intervient sur les systèmes de propulsion des bâtiments et au niveau de l’équipement de navigation. Avec de l’expérience et de la motivation, il peut évoluer vers les systèmes de propulsion nucléaire et devenir atomicien. 

    La Marine nationale propose pour ce métier un engagement de 10 ans. Il faut, au préalable, intégrer l’École de maistrance à Brest (29).

    Le saviez-vous ? Les élèves de l’École de maistrance portent l’uniforme avec les galons de second-maître, mais ces derniers sont traversés de sabords rouges. La coutume veut, qu’à la fin de la formation, les sabords soient retirés et… mangés par leurs propriétaires !

    Que fait un Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale ?

    Il y a deux types de technicien de maintenance navale : le technicien spécialisé en électricité et le technicien spécialisé en mécanique. Ils travaillent ensemble sur terre, dans une base aéronautique navale, ou sur un bâtiment de la Marine nationale s’ils sont embarqués.

    En qualité d’officier-marinier, ils dirigent une équipe d’opérateurs-matelots. Tous les deux, dans leur propre domaine d’intervention, ont la responsabilité de l’entretien et de la maintenance de leurs installations.

    Le technicien de maintenance naval « Électricité ».
    Il est en charge, avec son équipe, de l’exploitation et de l’entretien de tout ce qui touche aux réseaux de production et de distribution électrique. Ces réseaux ont une importance fondamentale puisqu’ils participent à la propulsion d’un bâtiment, à la navigation mais aussi à la vie quotidienne de l’équipage. Ce professionnel a des compétences pointues en électricité, en informatique de commande et en systèmes automatisés simples ou complexes.

    Le technicien de maintenance naval « Mécanique ».
    Ce professionnel est garant du bon fonctionnement des moteurs du navire. Il s’assure de l’efficience de la production d’électricité, du réseau et de la distribution d’eau et d’air, mais aussi de la production de froid et de l'énergie fournie par le mouvement de l'eau. Ses compétences lui permettent d’intervenir sur les installations frigorifiques, hydrauliques et/ou pneumatiques. 

    Qualités pour être Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale

    Comme tout technicien, ce professionnel connaît sa discipline et se montre curieux pour rester informé des évolutions. Il aime se former pour actualiser ses compétences.

    Il travaille toujours avec rigueur et méthode. Il sait organiser une intervention, fait preuve de pugnacité et d’ingéniosité pour détecter les raisons d’un dysfonctionnement ou d’une panne. Son sens de l’analyse et de la synthèse est confirmé.

    Ce technicien doit être en mesure d’intervenir à tout moment, de jour comme de nuit. De plus, il est amené, parfois, à travailler dans l’urgence. Il doit donc savoir contrôler ses émotions et gérer son stress pour mener à bien sa mission.

    Ce technicien est aussi responsable d’une équipe. Officier marinier, il sait motiver, accompagner, promouvoir mais aussi sanctionner avec autorité. 

    En tant que militaire, il aime la vie en collectivité, respecte impérativement l’ordre hiérarchique et la discipline et partage la philosophie et les valeurs d’une institution comme la Marine nationale.

    Comment devenir Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale ?

    Données statistiques sur le poste Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale

    Combien gagne un Technicien de maintenance navale dans la Marine nationale ?

    En qualité de second-maître échelon 1, le technicien de maintenance navale perçoit une solde et des primes. Ces dernières sont nombreuses. Elles sont très valorisées lorsque la personne est embarquée.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.