Logo

Mécanicien et électrotechnicien naval

NIVEAU SCOLAIRE

3ème

SECTEUR D'ACTIVITÉ

mécanique navale , Marine nationale , Industrie , Maintenance , Mécanique , Défense

SALAIRE

1200 € / mois à 0 € / mois

Qu'est ce que le métier Mécanicien et électrotechnicien naval ?

Le mécanicien et électrotechnicien naval est un militaire ayant des compétences dans la maintenance des différents moteurs qui équipent les nombreux bâtiments de la Marine nationale. C’est pourquoi ses compétences touchent autant à la mécanique qu’à l’électrotechnique et à l’électricité. Cet opérateur polyvalent est issu de la filière « Matelot de la flotte ». 

La Marine nationale propose pour ce métier un engagement sur 4 ans avec possibilité de renouvellement. 

Le saviez-vous ? La Marine nationale propose quatre filières et parcours différents pour se former et se professionnaliser en son sein. Ainsi, on trouve l’École navale pour les futurs officiers, l’École de maistrance pour les futurs officiers mariniers, l’École des matelots (celle qui forme, entre autres, les mécaniciens et électrotechniciens) et l’École des mousses.

Que fait un Mécanicien et électrotechnicien naval ?

Le mécanicien et électrotechnicien naval peut exercer son métier à terre dans un atelier de maintenance naval mais également en navigant sur un bâtiment de la Marine nationale. 

Sa fonction principale est de prévenir les pannes et d’y remédier le cas échéant après en avoir déterminé les causes. Il possède un atelier de maintenance dans le bâtiment pour réparer les pièces défectueuses. 

S’il est embarqué sur une frégate, il a la responsabilité d’assurer le contrôle et la maintenance de sa motorisation.

S’il est embarqué dans un sous-marin, il doit intervenir sur des moteurs électriques spécifiques. Attention, ce professionnel n’intervient pas à proprement dit au niveau du réacteur nucléaire !

Il peut aussi assurer ses fonctions sur un porte-avion, un chasseur de mine, etc. Sa formation lui permet d’être efficient sur toutes les embarcations.

Ce matelot de la flotte a également en charge la maintenance des systèmes de distribution électrique que l’on trouve sur les bâtiments.

Qualités pour être Mécanicien et électrotechnicien naval

Le mécanicien et électrotechnicien naval maîtrise les outils de diagnostics, que ce soit dans le domaine de la mécanique ou de l’électricité. Il brille par son habilité manuelle et sa vivacité d’esprit pour détecter l’origine d’une panne. Il travaille avec rigueur et sait faire preuve de méthodologie. Il sait être autonome, patient et pugnace dans l’exercice de ses fonctions. 

Mais ce professionnel est aussi un militaire. C’est pourquoi il aime vivre en collectivité, participer à un travail d’équipe en respectant scrupuleusement l’ordre hiérarchique. Il est animé par la fibre patriotique et apprécie la discipline. Sa condition physique est excellente. S’il est embarqué, il ne souffre pas du mal de mer et accepte de s’éloigner de ses proches sur des durées, parfois, de plusieurs mois. S’il a choisi une affectation dans un sous-marin, il en apprécie les conditions bien particulières (immersion, promiscuité…).

Données statistiques sur le poste Mécanicien et électrotechnicien naval

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Mécanicien et électrotechnicien naval

Combien gagne un Mécanicien et électrotechnicien naval ?

Pendant le cursus de formation, le futur mécanicien et électrotechnicien perçoit peu d’argent. Mais il est logé et nourri. Si ce professionnel travaille à bord d’un bâtiment, sa solde sera beaucoup plus attractive. 

Il y a de nombreuses primes pour les militaires. On peut citer la prime d'engagement initiale, la prime d'attractivité modulable, les primes dites supplémentaires… Leurs attributions dépendent du profil du militaire et de la nature de ses missions.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.