Logo

    Solier-Moquettiste

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    sols et revêtements , Génie civil

    SALAIRE

    1200 € / mois à 1600 € / mois

    Qu'est ce que le métier Solier-Moquettiste ?

    Le solier-moquettiste est un métier du secteur du second oeuvre. C'est un métier qui évolue constamment en fonction des tendances et des nouveaux matériaux qui apparaissent sur le marché.

    Le solier-moquettiste est un ouvrier spécialisé dans la pose de revêtements de sols et muraux : linoléum, moquette, mosaïque collée, matière plastique, tissu... Il intervient au stade des finitions sur un chantier.

    De plus, il a un rôle très important de conseil auprès des clients pour proposer les meilleurs produits en fonction du besoin.

    Que fait un Solier-Moquettiste ?

    Le solier-moquettiste prépare les sols en effectuant toutes les opérations nécessaires pour la mise en place du revêtement choisi par le client (en nettoyant, en décapant...). Il va ainsi, découper, préparer et poser les revêtements. 

    Le solier-moquettiste doit prendre en compte le matériau et adapter sa technique de pose en fonction de celui-ci. C'est pourquoi, des larges connaissances techniques sont nécessaires pour exercer ce métier.

    C'est un métier où il faut se tenir à jour régulièrement des tendances, des innovations industrielles et des nouveaux matériaux entrant sur le marché. Ses conseils aux clients vont dépendre de ces tendances, sachant qu'il existe un choix très large des types de revêtements et de coloris. Le solier-moquettiste recueille la demande du client au début du chantier seul ou en collaboration avec l'architecte et le décorateur d'intérieur. Au delà de l'aspect visuel, il faut aussi que le revêtement réponde à l'aspect pratique (entretien, prix...).

    Avec de l’expérience, le solier-moquettiste peut accéder à un poste de chef d’équipe ou de chef de chantier, ou encore se spécialiser dans certains types de revêtements. Avec une formation complémentaire en gestion, il peut aussi créer sa propre entreprise.

    Qualités pour être Solier-Moquettiste

    Le solier-moquettiste a d’abord des compétences techniques pointues sur les matériaux anciens et récents, ainsi que sur diverses techniques de pose. La tendance étant à la diversification, la polyvalence est bienvenue (par exemple, savoir aussi effectuer des branchements électriques ou poser un faux plafond).

    Doué de ses mains,  il possède par ailleurs un vrai sens esthétique qui lui permet de conseiller au mieux ses clients. Une obligation de conseil qui sera également facilitée par ses qualités relationnelles. La mobilité est de mise, face à de nombreux déplacements, chez les clients, sur des chantiers ou chez les fournisseurs.

    En cas de chantier à boucler, il ne doit pas compter ses heures. Enfin, une bonne condition physique est requise, face à des conditions de travail souvent pénibles (port de lourdes charges, positions inconfortables, atmosphère poussiéreuse…).

    Données statistiques sur le poste Solier-Moquettiste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Solier-Moquettiste

    Combien gagne un Solier-Moquettiste ?

    Le salaire net par mois d’un solier-moquettiste débutant se situe aux alentours du Smic soit 1200 euros. Il peut atteindre jusqu'à 1600 euros net par mois après plusieurs années d'expérience.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.