Régleur

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Matériaux de construction, verr...
Salaire
1150€ - 1500€ nets/mois

Au sein d’une industrie, le régleur – également appelé opérateur régleur - est le garant du bon fonctionnement des machines qui participent à la fabrication en grande série d’objets de différentes matières (plastique, métal…).

Fonctions

On trouve des régleurs dans nombre de secteurs industriels (plasturgie principalement mais aussi mécanique, aéronautique, chimie, agroalimentaire, biens d’équipement, construction automobile...) et dans des entreprises de toute taille (PME comme grands groupes).

Mécanicien de formation, il commence par choisir, préparer et régler sa machine (à commandes manuelles ou, de plus en plus souvent, numériques) selon les besoins de l'usinage. Pour chaque objet, il définit la technologie la mieux adaptée et effectue les réglages nécessaires (moule, outillage, vitesse d’exécution, etc.).

Puis il lance une série de tests afin de lancer la production en série, qu’il stoppe et re-paramètre au moindre souci, en montant ou en démontant outillages et moules adéquats sur chaque machine. Le régleur est également responsable de la conduite des opérations de maintenance sur l’ensemble de la chaîne de production. Avec l’expérience, il peut devenir technicien d’atelier ou agent de maîtrise.

Qualités

Un régleur doit d’abord être un technicien accompli, fort de connaissances technologiques pointues en mécanique, électromécanique, maintenance, électronique… Il maîtrise aussi la lecture de plans et dessins industriels, ainsi que les langages de programmation pour manipuler les commandes numériques. Réactif, il sait intervenir rapidement en cas de panne. Rigoureux et soigneux, il ne se trompe pas dans les réglages et ne laisse passer aucune anomalie.

Autonome et responsable, il sait travailler seul, tout en possédant un sens relationnel suffisant pour évoluer en équipe. Enfin, amené parfois à intervenir en urgence, il doit faire preuve d’une bonne résistance au stress. Ainsi que d’une condition physique satisfaisante, car il officie debout et dans un environnement souvent bruyant.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Régleur est classé n°53 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

40.5%
Bac+2
35.6%
Bac ou équivalent
21%
CAP ou équivalent
1.6%
Bac+1

 

Diplômes nécessaires

Le diplôme d’entrée dans le métier est le CAP Conduite de systèmes industriels, que l’on peut compléter avec une Mention Complémentaire Opérateur régleur en système de rectification. Il est toutefois conseillé de passer par un Bac pro (Plasturgie, Maintenance des équipements industriels, Productique mécanique ou Technicien d'usinage).

Avec une mention, ou un bac STI2D, on peut prolonger jusqu’au niveau bac+2, via un DUT Génie industriel et maintenance ou Génie mécanique et productique ou un BTS Maintenance industrielle ou Industrialisation des produits mécaniques. Plusieurs certifications professionnelles permettent par ailleurs d’accéder à ce métier via la formation continue ou la VAE.

 

Salaire Régleur

Un Régleur débutant gagne le SMIC (1 480 euros bruts mensuels), 1 800 euros au bout de quelques années.

Vidéo de présentation de ce métier

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Régleur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui