Photographe animalier

    NIVEAU SCOLAIRE

    Sans diplôme

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Photographie , Agriculture , Soin aux animaux , Arts

    SALAIRE

    1500 € / mois à 2310 € / mois

    Qu'est ce que le métier Photographe animalier ?

    Passionné de nature et d’animaux, le photographe animalier est un véritable artiste de l’image, capable de demeurer caché de longues heures pour saisir le fameux cliché. Il peut œuvrer pour le compte d’une revue, d’un journal, d’un parc naturel ou de toute autre structure animalière. Un photographe est aussi, souvent, un journaliste.

    Que fait un Photographe animalier ?

    Le photographe animalier vérifie l’état de son matériel et de son stock, avant toute chose. Prévoyant, il a également fait un repérage des lieux pour mieux s’imprégner du cadre et mieux préparer le sujet de son reportage photographique. Ensuite, sa persévérance et son talent font le reste. Le photographe animalier s’est bien sûr renseigné et informé sur le sujet. Mobile, il peut voyager aux quatre coins du monde… ou de l’hexagone, selon la nature de son activité. Indépendant ou rattaché à une structure, il connaît l’angle de son article photographique. Souvent en free-lance, il effectue les démarches nécessaires auprès d’un diffuseur (journal, revue, maison d’édition…) pour céder les droits de son travail.

    Qualités pour être Photographe animalier

    Un don pour l’observation, un coup d’œil expert et avisé, et une grande curiosité… tels sont les atouts d’un photographe, féru de nature et d’espèce animalière. Grand voyageur, patient, ouvert d’esprit, le photographe animalier a le sens du détail et de l’organisation.

    Données statistiques sur le poste Photographe animalier

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Photographe animalier

    Combien gagne un Photographe animalier ?

    Son salaire est très variable selon la nature de ses missions et surtout son statut. Le photographe animalier peut gagner entre 2000 et 3000 euros bruts par mois.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.