Médecin Légiste

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac + 9 et plus

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    justice , Droit , Sciences humaines et sociales , criminologie , Santé , Médecine

    SALAIRE

    3180 € / mois à 5775 € / mois

    Qu'est ce que le métier Médecin Légiste ?

    Spécialiste de la médecine légale, le médecin légiste met ses connaissances au service du droit, en cherchant à établir la cause de la mort d’un individu ou pour évaluer des séquelles de blessures après un accident ou des coups et blessures.

    Que fait un Médecin Légiste ?

    Auxiliaire de la justice, le médecin légiste est appelé à intervenir uniquement sur demande d’une autorité judiciaire (juge d’instruction, Parquet, magistrats du siège), dans le cadre d’une enquête ou d’une expertise. Un tiers de son temps est consacré aux autopsies : à chaque décès déclaré, lorsque les circonstances de la mort sont suspectes ou inexpliquées, le médecin légiste procède à l'autopsie du défunt, sur le lieu même du crime (levée de corps) ou à la morgue.

    Objectif : déterminer les causes, les circonstances et le moment le plus précis possible de la mort. Il peut aussi intervenir en cas d’agression, d’accident ou d’erreur médicale, pour un bilan traumatique. Dans ce cas, il a pour mission d'examiner la victime, de vérifier la véracité des faits invoqués (en cas de viol, notamment), d'estimer le dommage éprouvé et d'imputer ou non ce dommage au traumatisme invoqué.

    Pour ce faire, il étudie les preuves matérielles (empreintes, taches de sang et/ou de sperme, débris divers, etc.). Il rédige ensuite un rapport et présente son témoignage à l’occasion du procès.

    Avec l’expérience, le médecin légiste peut devenir enseignant, chef de service ou expert en criminologie.

    Qualités pour être Médecin Légiste

    Le médecin légiste est d’abord un expert de la physiologie du corps humain et de ses réactions face à un traumatisme, que ce soit pré ou post mortem. C’est aussi un fin connaisseur du droit pénal et de ses procédures. Un bon équilibre nerveux et mental est requis.

    Sens de l’observation, esprit logique et déductif, précision et rigueur sont impératifs. Discret, il sait respecter le secret professionnel. Appelé à évoluer en réseau avec d'autres spécialistes (toxicologues, pharmacologues, experts en balistique, policiers, magistrats…), il sait travailler en équipe.

    Enfin, très disponible, il ne compte pas ses heures.

    Données statistiques sur le poste Médecin Légiste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Médecin Légiste

    Combien gagne un Médecin Légiste ?

    Le salaire d’un médecin légiste varie en fonction de l’endroit où il exerce, soit dans le public ou dans le privé.

    La grille indiciaire de référence est celle d’un praticien hospitalier et varie selon le grade.

    La rémunération brute de l'échelonnement indiciaire exclut les bonifications indiciaires, les primes et les indemnités (supplément familial de traitement, indemnités de résidence, GIPA, ...).

    Grille indiciaire dans le domaine public

    
Echelon      Durée minimum       Traitement de base mensuel en €

         1                     1 an                                   4130,68 
         2                     1 an                                   4200,78
         3                    2 ans                                  4298,95
         4                    2 ans                                  4411,11
         5                    2 ans                                  4607,41
         6                    2 ans                                  4929,92
         7                    2 ans                                  5280,46
         8                    2 ans                                  5448,72 
         9                    2 ans                                  5645,02
        10                   2 ans                                  6065,68
        11                   2 ans                                  6318,07
        12                   4 ans                                  7182,85
        13                                                              7500,82


    Dans le secteur privé

    Un médecin légiste dans le privé peut gagner jusqu’à plus de 11000 € net en fin de carrière.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.