Ingénieur en Optique

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Sciences de la vie
Salaire
2464€ - 5200€ nets/mois

Sans l’ingénieur en optique, également appelé ingénieur opticien, nous n’aurions pas de DVD, de fibre otique et lasers, pas plus que de codes-barres ni de télescopes. Les applications des travaux de ce spécialiste de l'optique instrumentale, de la photonique (emploi des photons à la place des électrons pour composer des équipements électroniques de pointe) et de l’optronique (association de l’optique avec l’électronique) sont en effet innombrables.

Et ce n’est qu’un début : l'optique sera, d'ici quelques années, au cœur du stockage et du traitement de l'information.

Fonctions

L’ingénieur en optique peut exercer diverses fonctions, dans divers lieux.

En usine, il joue le rôle d’ingénieur production. Responsable de la direction de la fabrication des instruments d'optique, il est à la tête d’équipes de production (techniciens, opérateurs...) et supervise les opérations de fabrication.

En bureau d'études, l'ingénieur opticien est chargé, en collaboration avec d'autres scientifiques, des calculs et des études pour le perfectionnement des instruments d’optique existants et la création de nouveaux modèles.

En laboratoire, il se fait ingénieur recherche.

Enfin, en tant que technico-commercial, l'ingénieur en optique mobilise ses compétences techniques pour participer à la vente des instruments.

Qualités

Afin de pouvoir évoluer dans tous les secteurs d’activité industrielle, l’ingénieur en optique doit posséder une excellente formation pluridisciplinaire de base : physique des matériaux, techniques de la mécanique, mathématiques, électronique,  informatique…

Il doit demeurer curieux et posséder d'importantes capacités d'adaptation face aux incessantes évolutions des technologies et des besoins. Dextérité et minutie s’imposent afin de travailler sur des applications comme la technologie du laser.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Ingénieur en optique est classé n°525 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

27.5%
Ecole d'ingénieurs
26.4%
Bac+6 et supérieur
22%
Bac+5
10.4%
Ecole de commerce
6.6%
Bac+2
2.2%
Bac+4
2.2%
Bac+3
1.1%
Bac ou équivalent
1.1%
CAP ou équivalent

 

Diplômes nécessaires

Salaire Ingénieur en Optique

Selon une étude récente du CNISF, un débutant du secteur « Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques », gagne en moyenne 38 400 € brut par an (3 200 € brut mensuels environ), un salaire qui monte à plus de 81 000 € (plus de 6 750 € brut mensuels) en fin de carrière.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ingénieur en Optique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour à tous, Je voudrais vous soumettre les...

Bonjour à tous,

Je voudrais vous soumettre les petits choses qui se trament dans ma tête, ne sachant plus vraiment quoi penser.

Je suis actuellement en seconde année de Licence d'Histoire. Avant cela, j'ai passé un Bac S science ingénieur. Vous aller me dire, ce ne se correspond pas, et je vous répondrais que c'est exact. J'ai choisis Histoire parce que je ne voyais surtout pas continuer dans les filières scientifiques. C'est un esprit d'étude qui m'a beaucoup déçu au lycée, et j'ai d'ailleurs été pressé d'en finir. Bref

J'ai pris Histoire parce que c'est une grande passion, parce que j'ai certaines facilités dans cette matière, et parce que la façon dont on l'étudie me plaisait beaucoup. La première année fut fastidieuse à cause des évènements politico-sociaux autour de la faculté, mais au niveau des cours, ça allait plutôt bien. Très bien même.

J'ai toujours pensé que je ferais un boulot prestigieux, avec un joli Master ou un Doctorat resplendissant. Mais j'me suis rendu compte récemment, par des rencontres et des expériences professionnelles, que cette vie "prestigieuse" n'était pas pour moi. J'ai dans l'optique d'arrêter les études supérieures après ma licence, et de me caser dans un coin tranquille. Le problème est : ma licence ne me forme à presque aucun vrai métier, elle me donne seulement accès à des concours. Même si j'ai déjà une offre d'emploi pour après cette licence, j'aimerais avoir une formation pro, au cas où je me retrouve à poils soudainement.

C'est pour cela que je me demandais s'il est possible, à 22 ans de commencer un CAP en apprentissage ou autre, après avoir obtenu une Licence d'Histoire.

Voilà, j'espère que ce petit message est assez limpide. Merci d'avance =)

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui