Logo

Ingénieur d'Affaires Internationales

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Marketing , Vente , business-development , Commerce International , Commerce , Achats , Marketing stratégique

SALAIRE

2400 € / mois à 5700 € / mois

Qu'est ce que le métier Ingénieur d'Affaires Internationales ?

Le métier d'ingénieur d'affaires internationales est parfois appelé aussi ingénieur technico-commercial, chargé d’affaires, ingénieur commercial, ou ingénieur avant-vente, le tout à l’international.

Il est l’interface entre des clients situés dans le monde entier (grands comptes, PME, associations) et son entreprise. Sa mission est double : développement commercial, mais aussi relation client.

Il pilote toutes les étapes de la commercialisation du produit, depuis la détection du besoin du client à la mise en place de solutions techniques adaptées. Ce qui passe par le démarchage des entreprises aux quatre coins de la planète, afin de leur présenter les produits de sa société et d'identifier ceux pouvant répondre à leurs besoins.

A partir de quoi il construit pour chaque client une solution globale sur mesure (technique, marketing, commerciale, financière, juridique...).

Que fait un Ingénieur d'Affaires Internationales ?

L’ingénieur d’affaires internationales intervient dès l’élaboration de la réponse à un appel d’offres pour laquelle il est un acteur clé de la prospection des sociétés visées. Suit l’étude du projet : il met au point, en concertation avec le client, dont il est l’interlocuteur privilégié, une proposition commerciale et technique (cahier des charges).

Il négocie les contrats en prenant en compte le planning de fabrication de son entreprise, des stocks et des délais de livraison, mais aussi les risques financiers et juridiques. Vient ensuite la phase de réalisation du projet, qui l’amène à coordonner l’activité de l’ensemble des services internes de son entreprise (commercial, financier, technique, direction, production, mais aussi prestataires externes : fournisseurs, sous-traitants, intervenants sur site).
Souvent, il est amené à se livrer à des prestations de mise en service et d’assistance. Dernière phase : le suivi commercial du projet. Garant de la qualité et de la rentabilité du contrat, l’ingénieur d’affaires internationales doit piloter et réaliser ce dernier avec les différents acteurs concernés, dans le respect de ses engagements.

En parallèle de son activité de prospection, l’ingénieur d’affaires internationales doit entretenir son portefeuille clients, via des contacts réguliers. Objectif : leur proposer de nouveaux produits tout en veillant au maintien d’un niveau de rentabilité satisfaisant.

Témoignage

Pierre

ingénieur d'affaires internationales

Quelle a été ta formation ? ton parcours ?

J’ai réalisé un Bachelor Business International à l’Ipac Bachelor Factory. Cette formation m’a beaucoup apporté en adaptabilité et m’a permis de développer des compétences en anglais des affaires. J’ai poursuivi mon parcours avec un MBA Management International Business à MBWay qui était dans la continuité.

En quoi consiste ton travail actuel ?

Je suis ingénieur d’affaires dans une entreprise de solutions informatiques spécialisée dans la santé. Mon métier consiste d’abord à comprendre les besoins techniques des clients pour ensuite développer avec eux une solution technique adaptée. C’est un poste aux missions très variées, cela va du commercial au marketing en passant par toute la partie technique. Nous menons des projets de grande ampleur et en tant qu’ingénieur d’affaires, je suis personnellement toutes les étapes du projet. Je suis souvent amené à voyager à l’étranger, notamment pour rencontrer nos clients.

Quels sont les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite suivre le même chemin que vous ?

Le premier conseil que j'ai à donner est que si vous êtes attiré par l’international, il ne faut pas hésiter à partir à l’étranger dès que l’occasion se présente. Que ce soit pour un semestre d’études ou un stage, allez-y ! Pratiquer une langue étrangère quotidiennement, c’est le seul moyen de réellement la maitriser. Ensuite, je pense que ce qui est important dans ce métier est de rester curieux, ne jamais prendre quoi que ce soit pour acquis car les choses évoluent très vite et dans tous les domaines.

En savoir plus >

Qualités pour être Ingénieur d'Affaires Internationales

La première qualité requise de la part de ce professionnel est d’ordre commercial : forte capacité à mener une négociation et à convaincre, sens du relationnel, ténacité. La dimension internationale implique bien entendu la maîtrise parfaite d’au moins l’anglais (et, dans l’idéal, d’une langue d’un pays émergent comme le russe, le chinois ou l’arabe), ainsi qu’une grande mobilité. Laquelle va aussi de pair avec une grande capacité d’adaptation et une forte ouverture culturelle.

Souvent amené à jongler avec différents projets en parallèle, il doit aussi avoir une organisation au cordeau et être un as de la planification. Sans cesse confronté à la pression du chiffre, il doit savoir gérer son stress. Enfin, ses connaissances techniques des produits, ainsi que celle de son entreprise dans son ensemble, lui permettent d'analyser précisément les besoins de son interlocuteur et de lui proposer une solution sur mesure.

Données statistiques sur le poste Ingénieur d'Affaires Internationales

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ingénieur d'Affaires Internationales

Combien gagne un Ingénieur d'Affaires Internationales ?

Le salaire d'un Ingénieur d'Affaires Internationales débute aux alentours de 40 000 € et, plus tard, s'échelonne de 65 000 à près de 94 000 € par an, selon l’expérience et la taille du portefeuille de projets.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.