Gynécologue-obstétricien

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac + 9 et plus

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    maternité , Santé , Médecine

    SALAIRE

    2300 € / mois à 5400 € / mois

    Qu'est ce que le métier Gynécologue-obstétricien ?

    Le gynécologue-obstétricien est le médecin spécialiste de l’appareil génital de la femme. Un métier de pointe, en tension, notamment dans le secteur obstétrical (les gynécologues de ville étant, eux, en régression constante). Les perspectives de recrutement sont donc très favorables.

    Que fait un Gynécologue-obstétricien ?

    Le gynécologue-obstétricien peut exercer en tant que salarié, en hôpital ou en clinique, ou bien en libéral. Il assure le suivi de la sexualité de la femme et de sa contraception et traite de la prévention des MST. Il est également le spécialiste des traitements contre la stérilité (en particulier des méthodes de procréation assistée), ainsi que du dépistage des cancers féminins (utérus, sein, ovaires...).

    Garant de la bonne conduite de la grossesse, il dépiste les risques de malformation du fœtus, tout en veillant sur la santé de la future maman. En première ligne lors des accouchements difficiles, il est le seul habilité à administrer des forceps ou à pratiquer une césarienne. Il traite, enfin, des suites de couche.

    Avec l’expérience, il peut accéder à un poste de chef de service à l’hôpital, ou encore se tourner vers l’enseignement et la recherche. 

    Qualités pour être Gynécologue-obstétricien

    Le cardiologue est un scientifique accompli et un expert de la physiologie de la femme. Méthodique et rigoureux, il sait faire preuve d’une grande capacité d’écoute et se montrer réactif face aux situations d’urgence (un accouchement n’attend pas !).

    Sens du contact, psychologie et empathie s’imposent pour rassurer les femmes dans toutes les étapes de leur vie sexuelle, ainsi que les futures mamans. La faculté à travailler en équipe (sages-femmes, anesthésistes, infirmières, aides-soignantes…) s’impose.

    Ce professionnel doit faire preuve d’une forte résistance physique et psychique, face à des horaires chargés et irréguliers (comprenant gardes et astreintes) et des conditions d’exercice parfois éprouvantes. 

    Données statistiques sur le poste Gynécologue-obstétricien

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Gynécologue-obstétricien

    Combien gagne un Gynécologue-obstétricien ?

    Un gynécologue hospitalier débutant gagne environ 3?000?euros bruts par mois, et jusqu’à 7000 euros en libéral.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.