Garde forestier

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Forêts, espaces naturels, faune...
Salaire
1150€ - 2000€ nets/mois

Le garde forestier est chargé d’entretenir et protéger une forêt. Dans le secteur privé, il est aussi amené à l’exploiter.

Fonctions

Généralement fonctionnaire à l’ONF (Office national des forêts) ou au ministère de l’Environnement par exemple, le garde forestier veille à la préservation d’une forêt. Il y recense les différentes espèces végétales, s’assure de leur bonne santé, gère l’élagage et l’abattage des arbres et le reboisement de certaines parcelles. Il assume aussi les responsabilités administratives liées à ces activités.

L’autre versant de sa mission est lié au public qui fréquente le site. Sa mission consiste à accueillir les promeneurs et les chasseurs, à prévenir les comportements dangereux pour eux-mêmes et pour le site. C’est lui qui fait respecter le règlement du lieu : habilité à dresser des procès-verbaux aux contrevenants, il lutte contre le braconnage, la pollution, les risques d’incendie et d’accidents.

Dans le privé, le garde forestier peut être employé par une association ou un particulier propriétaire d’une forêt domaniale dont il assure l’entretien et la mise en valeur. Il peut aussi travailler dans le secteur de l’exploitation commerciale de la forêt : dans ce cas il participe à la plantation et à la coupe des arbres avant leur vente aux scieries.

Qualités

Passionné de nature, le garde forestier  non seulement s’intéresse à la sylviculture mais il est de manière générale sensible aux problématiques de protection de l’environnement. Il a à cœur de responsabiliser le public en lui transmettant ses connaissances, en lui prodiguant des conseils et, s’il le faut, en le contraignant à respecter la loi. Cela implique aussi une bonne connaissance du droit et de la réglementation des forêts.

Une bonne condition physique est nécessaire pour un travail exercé dehors la plupart du temps, hiver comme été, même si la part administrative s’effectue dans un bureau.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir garde forestier, on peut passer des concours dans la fonction publique. Un niveau CAP donne accès au concours d’agent technique de l’environnement ; le bac permet de se présenter à celui de technicien de l’environnement. L’ONF quant à lui organise un concours de technicien supérieur forestier ouvert aux titulaires du bac.

Pour s’y préparer ou postuler dans le privé, il existe des formations spécialisées telles qu’un bac pro Forêt ou, au niveau bac+2, un BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) Gestion forestière.

 

Salaire Garde forestier

Dans la fonction publique, un agent technique de l’environnement touche, du début à la fin de sa carrière, de 1 500 à 2 100 € bruts, auxquels s’ajoutent différentes primes et indemnités. Son salaire s’étend de 1 500 à 2 600 € bruts s’il est technicien de l’environnement.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Garde forestier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui