Etanchéiste

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Spécialités pluritechnologiques...
Salaire
1150€ - 1400€ nets/mois

Mission de l’étanchéiste (ou étancheur) ? Assurer l’imperméabilisation de toutes les surfaces d’un bâtiment exposées aux intempéries, et donc aux infiltrations : toitures, murs, façades, terrasses... Lui incombent aussi l’isolation phonique et thermique. Un métier très recherché avec l’essor des marchés du BTP liés à l’efficacité énergétique ou environnementale.

Fonctions

L’étanchéiste peut être employé sur des chantiers, neufs ou en réhabilitation, mais aussi au sein d'entreprises du BTP ou artisanales. Son rôle est d’éviter la survenue d’infiltrations susceptibles de mettre en péril la stabilité de l’édifice dans les toits, terrasses, murs enterrés, parkings, canalisations ou tunnels. Pour ce faire, il réalise et pose des revêtements d’imperméabilisation sur les parois des bâtiments et ouvrages d’art (pont, réservoir, barrage hydraulique…) : c’est la mise « hors d’eau ».

Après avoir découpé et raclé l’ancien revêtement, l’étancheur nettoie la surface à traiter, puis applique une première couche d’étanchéité. Il pose ensuite laine de verre ou matériaux composites pour l’isolation thermique puis colle, soude et fixe entre eux les divers revêtements, avant de vérifier l'étanchéité de l’ensemble.

En cas de besoin, il peut être amené à confectionner des rigoles qu’il raccorde aux tuyaux de descente des eaux de pluie, à poser des bardages (protections en planches) ou à démolir et poser une surface en béton. Avec l’expérience, un étanchéiste peut devenir chef de chantier ou se mettre à son compte.

Qualités

L'étanchéiste connaît parfaitement les caractéristiques et les performances des différents composants assurant l'étanchéité d'un ouvrage. Amené à manipuler des matériaux dangereux, comme du bitume en fusion, et à travailler en extérieur par tous les temps (souvent sur un échafaudage), il doit faire preuve d’une bonne résistance physique.

Mais aussi d’une grande rigueur et d’un fort sens des responsabilités pour se plier scrupuleusement aux règles de sécurité. Face à des déplacements fréquents, parfois dans l'urgence, une bonne disponibilité est de mise. 

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir étanchéiste, le CAP (Couvreur et/ou Étancheur du bâtiment et des travaux publics) est le diplôme de base. Accessible aux salariés de 2 ans d'ancienneté, le BP Étanchéité du BTP (niveau bac) forme des ouvriers qualifiés en vue de diriger des équipes.

Par ailleurs, après un bac STI2D option Architecture et construction ou un bac pro du  bâtiment, on peut préparer le BTS Enveloppe du bâtiment : façades étanchéité (bac+2), qui mène à des fonctions polyvalentes, du bureau d'études à l'encadrement de chantier.

 

Salaire Etanchéiste

Un Étanchéiste débutant est embauché à partir du SMIC (1 480 euros bruts mensuels) à 1 700 euros.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Etanchéiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui