Électricien du bâtiment

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Salaire
1100€ - 1900€ nets/mois

L’électricien du bâtiment est chargé d’effectuer tous les travaux d'installations électriques, de distribution et de raccordement d'appareils électriques. Il travaille dans les bâtiments industriels, les logements et les bureaux. Un métier auquel l’essor de la domotique (équipements informatiques intégrés dans la maison) ont donné un nouveau souffle.
Jeunes diplômés bienvenus !

Fonctions

L’électricien du bâtiment peut être employé dans une entreprise d'installations électriques, mais aussi au service maintenance ou travaux d'une grande entreprise publique ou privée (EDF ou SNCF, industrie automobile, agroalimentaire...) ou encore dans une PME (ascensoriste ou de climatisation notamment). Il peut s’agir de chantiers de rénovation ou de construction.
- Dans le premier cas, ce professionnel remplace les installations anciennes pour les rendre conformes aux nouvelles normes.
- Dans le second, il conçoit les installations de A à Z : en se basant sur les plans établis par les architectes ou les ingénieurs, il détermine l’emplacement des éléments de l’installation électrique, puis procède à la pose des câbles, disjoncteurs, fils, tableaux, armoires électriques et prises et procède aux raccordements nécessaires. Lui incombent également tests et travaux de mises aux normes de sécurité. Après la mise en service, il est généralement chargé de la maintenance.

Avec l'expérience, l’électricien en bâtiment peut devenir chef d’équipe ou se mettre à son compte.

Qualités

En plus de ses connaissances approfondies en électricité générale, l’électricien du bâtiment doit être calé en lecture de plan et de schéma. Il doit savoir utiliser les appareils de mesure électrique et maîtriser les éléments de base en automatisme, en électronique et en mécanique générale.
Une bonne capacité d’adaptation est requise pour suivre les évolutions technologiques rapides du secteur (domotique notamment). Esprit méthodique, rigueur et vigilance sont nécessaires : toute erreur peut avoir de graves retombées en matière de sécurité.
Amené à travailler en équipe avec différents corps de métier (maçons, plâtriers, chauffagistes...) et à frayer avec une clientèle variée (entreprises, collectivités, particuliers), il doit être bon communiquant.
Enfin, une bonne disponibilité est de mise : l’activité peut impliquer des déplacements fréquents et un éloignement du domicile de plusieurs jours.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir électricien du bâtiment, le diplôme d’entrée dans la profession est le CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques, que l’on peut compléter par un BP Installations et équipements électriques ou Métiers de l'électrotechnique, ou encore par le titre professionnel Electricien d'équipement.

Plus polyvalent que le CAP, le bac pro Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC) permet d’accéder plus facilement à des fonctions d'encadrement.
On peut aussi passer par un bac techno STI2D, éventuellement suivi d’une MC (Mention complémentaire) Technicien en énergies renouvelables, options Energie électrique ou Energie thermique.

La voie du bac techno sera aussi la plus simple pour se hisser au niveau de technicien supérieur (bac+2), via un BTS Domotique ou Electrotechnique.

 

Salaire Électricien du bâtiment

Le salaire d'un électricien du bâtiment débutant atteint le SMIC (1 466 euros bruts mensuels).
Avec l’expérience, ce salaire peut atteindre 2 500 euros bruts par mois, voire plus en indépendant.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Électricien du bâtiment ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui