Logo

Contrôleur de la navigation aérienne

NIVEAU SCOLAIRE

Autre formation

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Transport aérien , Transport , sécurité des transports

SALAIRE

1900 € / mois à 2300 € / mois

Qu'est ce que le métier Contrôleur de la navigation aérienne ?

Le contrôleur de la navigation aérienne, parfois appelé aiguilleur du ciel ou ingénieur du contrôle de la navigation aérienne, est le garant de la sécurité et de la fluidité du trafic dans les airs.
Un poste sensible, au recrutement très fermé.

Que fait un Contrôleur de la navigation aérienne ?

Le contrôleur de la navigation aérienne est un fonctionnaire de catégorie A de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Il officie dans un aéroport ou dans l'un des cinq centres de contrôle régionaux : Aix-en-Provence, Athis-Mons, Bordeaux, Brest et Reims. Du décollage à l'atterrissage, cette sentinelle guide les pilotes en vol. Sa mission est double : garantir la circulation des avions en toute sécurité et assurer la fluidité du trafic.
Depuis sa tour de contrôle, il gère, par radio, décollages, atterrissages et survols des avions sur un secteur donné. Il dirige aussi les pilotes (météo, carburant, plan de vol...). En cas de situation d’urgence vitale, comme une rupture de contact avec un appareil, il lui incombe de déclencher le plan rouge. Avec l’expérience, ce professionnel peut accéder au corps des ingénieurs des études et de l’exploitation de l’aviation civile.

Qualités pour être Contrôleur de la navigation aérienne

Le contrôleur de la navigation aérienne détient des compétences scientifiques et techniques de pointe. Il doit être en parfaite condition physique et nerveuse (et notamment jouir d’une vision parfaite). Vigilance, sens des responsabilités et réactivité s’imposent pour faire face à tous les aléas. Il doit aussi faire montre d’une parfaite maîtrise de l’anglais, la langue de communication internationale.
Ce spécialiste travaille en horaires décalés, à raison de 32 heures par semaine. Il peut être d’astreinte de jour comme de nuit, 7 jours sur 7, 24 h sur 24.
Comme il interagit en continu avec les pilotes, les autres contrôleurs, les services météo ou de la logistique des pistes, il doit savoir travailler en équipe.

Comment devenir Contrôleur de la navigation aérienne ?

Données statistiques sur le poste Contrôleur de la navigation aérienne

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Contrôleur de la navigation aérienne

Combien gagne un Contrôleur de la navigation aérienne ?

Le salaire d'un contrôleur de la navigation aérienne débutant est d'environ 2 550 euros bruts mensuels, auxquels s’ajoutent 10 à 20 % de primes.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.