Charpentier Métallique

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Spécialités pluritechnologiques...
Salaire
1150€ - 1400€ nets/mois

Sans le Charpentier Métallique, ni la Tour Montparnasse, ni le Viaduc de Millau n’auraient vu le jour ! Fabriquer ou assembler les structures en acier constituant la charpente des ponts, des immeubles, des pylônes ou des bâtiments : telle est la mission de cet ouvrier qualifié.
Les charpentiers métalliques sont très recherchés par les entreprises du BTP et de la métallurgie : pas de chômage en vue pour ceux qui choisiront cette voie !

Fonctions

Au sein d'une usine de construction métallique, le charpentier métallique met au point des structures en atelier. Lorsqu’il est employé par une entreprise de BTP, son rôle est d’assembler des pièces sur un chantier, en extérieur. À partir des plans de construction fournis par un bureau d’études, il vérifie les mesures des plaques d'acier, puis entre les données dans une machine à commande numérique qui se charge de découper l'acier avec précision.

Sur le chantier, il visse les pièces ou soude les structures afin de les assembler et les agencer conformément aux plans. À l'aide d'outils de levage, il déplace et fixe les charpentes aux endroits définis, sous la direction d'un chef d'équipe. Avec l’expérience, un Charpentier Métallique peut devenir chef d'atelier en usine ou chef d'équipe sur un chantier.

Qualités

Une bonne résistance physique est de mise (et le vertige exclu !) pour le charpentier métallique, qui travaille suspendu ou sur un échafaudage et régulièrement amené à soulever de lourdes charges. L’acier n’a pas de secrets pour lui. Par ailleurs, des connaissances géométriques et algébriques de base s’imposent pour la conception et le tracé des charpentes. Sans oublier la maîtrise de l’informatique et des logiciels spécialisés.

Pour percer des pièces au millimètre près, il doit allier habileté manuelle et extrême rigueur. Une rigueur indispensable aussi pour respecter règles de sécurité et impératifs de production (délai, qualité...). Enfin, le charpentier métallier doit apprécier le travail en équipe.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Charpentier métallique est classé n°258 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

80%
CAP ou équivalent
17.6%
Bac ou équivalent
2%
Bac+2

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir Charpentier Métallique, le CAP Serrurier métallier ou Réalisation en chaudronnerie industrielle est le diplôme d’entrée dans la profession. Il peut être suivi d’un Bac pro (Technicien en chaudronnerie industrielle, Réalisation d'ouvrages chaudronnés et structures métalliques ou Ouvrages du bâtiment : métallerie).

Le passage d’un bac techno STI2D est également conseillé. Pour accéder au niveau de technicien, on peut passer par un BTS (Construction métallique ou Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle, par exemple).

 

Salaire Charpentier Métallique

Le salaire d'un Charpentier Métallique débutant est de 1 480 euros bruts mensuels (SMIC).
Avec l’expérience, il pourra atteindre 1 700 euros bruts environ.

Vidéo de présentation de ce métier

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Charpentier Métallique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui