Brodeur

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Textile
Salaire
1150€ - 1600€ nets/mois

Savoir-faire traditionnel, image de luxe : la broderie est un secteur qui a su s'adapter aux évolutions techniques, tout en continuant à apporter du rêve. Si elle se fait plus rare qu’autrefois, du fait notamment des délocalisations, la brodeuse (le métier est très majoritairement féminin) confectionne toujours haute couture, robes de mariée ou de soirée, lingerie, linge de maison, costumes de cinéma ou tenues de scène…

Fonctions

La broderie peut être manuelle, au crochet ou encore mécanique (sur un métier industriel, souvent piloté par ordinateur). La première, très coûteuse, n’est plus guère utilisée que par les maisons de haute couture, ainsi que dans une poignée de petits ateliers artisanaux. La plupart des broderies mécaniques se concentrent dans le Nord de la France. Seule ou en association avec un styliste, la brodeuse manuelle conçoit un modèle à broder.

A l'aide d'un calque ou d'un carbone, elle reproduit ce dessin sur un tissu. Après avoir tendu ce tissu, elle incruste le long du dessin fils, perles, paillettes, autres tissus ou même pierres précieuses. Chacune des techniques de points existantes (de croix, de nœuds, linéaires, plats...) permet d'obtenir un effet différent, de manière à enrichir la création.

Qualités

Travail de haute précision, le métier de brodeuse requiert une vue parfaite, assortie d’un sens aigu des couleurs et de l’esthétique. La manipulation des outils et des machines requiert dextérité et perfectionnisme. La patience est de mise, un seul ouvrage pouvant représenter des dizaines d’heures de travail.

Une bonne brodeuse doit savoir s’adapter à la diversité des matériaux et des techniques (notamment industrielles et informatiques), ainsi que de la mode et des attentes de la clientèle. Une excellente résistance au bruit ambiant et au travail répétitif s’impose également.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Brodeur est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Au vu de l'étroitesse des débouchés, les cursus sont assez rares pour devenir brodeuse. Le CAP Arts de la broderie offre une bonne base de départ. Mais il est conseillé de poursuivre jusqu'au niveau BMA (Brevet des métiers d'art), un titre de niveau bac. A ce niveau, on peut aussi passer par une FCIL (Formation complémentaire d’initiative locale, d’une durée d’un an et qui s’effectue en alternance). Deux spécialités : Arts de la mode broderie, chapellerie, fleurs, plumes ou Broderie d’art option mode et spectacle.

Au niveau bac+2, on peut monter jusqu’au DMA (Diplôme des métiers d'art) Arts textiles et céramiques, option Arts textiles.

 

Salaire Brodeur

Une Brodeuse débutante est engagée au SMIC (1 480 euros bruts mensuels).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Brodeur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui