Audioprothésiste

Niveau scolaire

Bac + 3

Secteur d'activité

Santé

Salaire

1155 € - 3850 € net/mois

Pas de crise pour les audioprothésistes ! Alors que près de 10% des Français déclarent souffrir d’une déficience auditive, seuls 30% d’entre eux sont appareillés. Et dans les années à venir, le vieillissement de la population devrait encore accroître les besoins dans ces techniciens spécialistes de l’audition…

Fonctions

La France compte quelque 2 600 audioprothésistes exerçant en libéral. D’autres sont salariés de centres spécialisés ou de laboratoires techniques, ou encore employés dans la fonction publique hospitalière. Sur prescription d’un médecin ORL, l’audioprothésiste met au point des dispositifs mécaniques et électroacoustiques destinés à corriger les déficiences de la fonction auditive (surdité, malentendance…).

Après avoir mesuré le degré exact d’audition des personnes grâce à un audiogramme, il relève l'empreinte du conduit auditif afin de réaliser un embout sur mesure. Lui incombe également de conseiller les patients sur le choix de leurs prothèses et de leur expliquer leur fonctionnement et leur entretien. Il contrôle et adapte l’efficacité des appareils et assure ensuite le suivi du patient et l’entretien de sa prothèse.

Après 4 ans d’expérience, l’audioprothésiste peut préparer en un an le diplôme de cadre de santé. Il peut aussi créer son entreprise.

Qualités

Importante culture technique et savoir scientifique approfondi sont les premières compétences attendues chez un audioprothésiste. L'évolution rapide des techniques de prothèses et des connaissances sur les technologies utilisant micro-électronique et miniaturisations nécessite de se tenir formé et informé en permanence : adaptabilité et curiosité sont de mise. 

S’adressant à des patients handicapés, souvent âgés – mais pas forcément préparés à accepter le port d’une prothèse - l’audioprothésiste doit faire preuve de compréhension et de patience, ainsi que d’un excellent sens de la pédagogie et du contact humain. 

Souvent, l'audioprothésiste n'opère pas seul. Il travaille souvent de concert avec les ORL et autres médecins traitant des patients. Il doit donc s'assurer de gagner la confiance de ses confrères et d'échanger régulièrement avec eux afin de traiter au mieux les patients.

Diplômes nécessaires

L’exercice du métier d'audioprothésiste exige la possession d’un diplôme d'État d'audioprothésiste, préparé en 3 ans après le bac. Le bac S est conseillé pour réussir le très sélectif concours d’entrée dans la formation. Le cursus s'effectue soit dans les universités de médecine et de pharmacie, soit dans l’une des 7 écoles spécialisées (Paris, Lyon, Montpellier, Nancy, Fougères, Cahors et Bordeaux).
  • Diplôme d'Etat d'audioprothésiste

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un audioprothésiste débutant gagne entre 1 500 et 2 000 euros bruts mensuels. En libéral, ce  sera entre 1 800 et plus de 5 000 euros bruts mensuels environ, en fonction de son expérience, du lieu d’exercice, de sa notoriété et des honoraires pratiqués.

Dans la fonction publique, un cadre de santé est rémunéré entre 1 700 et 2 900 euros bruts mensuels.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Prothésiste dentaire

  • Orthoprothésiste

  • Médecin du Sport

  • Médecin géneraliste

  • Prothesiste ongulaire

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Audioprothésiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.