Architecte technique (informatique)

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+2

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Informatique , Système d'information

    SALAIRE

    2700 € / mois à 3000 € / mois

    Qu'est ce que le métier Architecte technique (informatique) ?

    L'architecte d'information définit l’architecture technique du système d’information et garantit la cohérence de l’ensemble des moyens informatiques (matériels, applicatifs, bases de données, réseaux, middleware, système d’exploitation) et de leur évolution, le plus souvent au sein d’une grande entreprise.

    Que fait un Architecte technique (informatique) ?

    L’architecte technique est responsable de la conception de l’architecture technique des systèmes d’information. Il doit, par conséquent perpétuellement vérifier, corriger et faire évoluer l’architecture du système d’information, pour la rendre efficace et performante. Son rôle est aussi de définir les normes ou encore les procédures utilisées dans le système d’information. Ce professionnel, qui possède des compétences managériales sait mettre en place une veille lui permettant d’actualiser ses compétences.

    Qualités pour être Architecte technique (informatique)

    Doté d’excellentes capacités de synthèse, il est très curieux et assez imaginatif pour trouver les solutions adaptées à chaque situation. L’architecte technique possède un sens aigu de la gestion et des qualités relationnelles. Son adaptabilité et sa capacité à convaincre autrui constituent d’autres atouts.

    Données statistiques sur le poste Architecte technique (informatique)

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Architecte technique (informatique)

    Combien gagne un Architecte technique (informatique) ?

    Au départ, le salaire d’un débutant avoisine les 3560 € avant de décoller avec l’expérience et les primes. Quant à la rémunération moyenne de l’architecte technique, elle est d’environ 45.000 €.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.