À quoi sert le CPF ?

  • Publié le 29 octobre 2021
  • Mis à jour le 29 octobre 2021
  • digiSchool
Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable tout au long de la carrière d’un.e salarié.e, et ce, même en période de chômage. L’objectif étant de pouvoir suivre une formation qualifiante ou certifiante. digiSchool vous explique tout dans cet article.
cpf

Article rédigé en partenariat avec ITIC Paris.

En tant que salarié.e, vous ne pensez peut-être pas forcément à utiliser votre CPF. Vous vous dites probablement qu’il n’est utile que si un.e salarié.e souhaite se reconvertir. Dans ce cas, bénéficier d’une formation gratuite (financée par votre entreprise) est une solution intéressante. En réalité, le CPF peut vous être utile même si vous ne songez pas à changer de métier. En effet, il vous permet d’acquérir de nouvelles compétences qui vous serviront dans votre poste, et peut-être à évoluer professionnellement dans votre entreprise.

Mais ce n’est pas tout, puisque le CPF peut également servir pour financer des formations qui ne s’inscrivent pas directement dans le cadre de votre travail. Vous souhaitez connaître une nouvelle langue ? Vous perfectionner en couture ? Apprendre l’escrime médiévale ? C’est aussi possible via le CPF, si ces formations sont éligibles.

Comment utiliser son CPF ?

La première chose à savoir, c’est que vous seul avez le droit d’utiliser votre CPF. Ainsi, votre employeur ne peut pas vous y pousser : refuser de vous servir de votre CPF à sa demande ne constitue en aucun cas une faute. Ensuite, pour utiliser votre CPF, plusieurs moyens sont possibles.

Si la formation se déroule sur votre temps de travail

Vous devez vous adresser à votre employeur et lui demander son autorisation au moins :

  • 60 jours calendaires avant le début de la formation, si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois, 
  • ou 120 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois.

Votre employeur vous transmettra officiellement sa réponse. S’il ne vous répond pas dans les délais ci-dessus, cela équivaut à une acceptation de votre demande. Pendant cette période de formation, vous toucherez toujours votre salaire. En effet, les heures que vous lui consacrez constituent « un temps de travail effectif », d’après le site du gouvernement.

Si la formation se déroule hors de votre temps de travail

Vous n’avez pas besoin de demander d’autorisation à votre employeur. Vous pouvez utiliser librement votre droit de formation. En revanche, le temps que vous y consacrez ne donne pas droit à rémunération.

Dans les deux cas, les frais de formation sont pris en charge par le CPF. En revanche, les frais de mobilité (donc de déplacement) ne le sont pas.

À lire : As-tu pensé à l’e-learning en alternance ?

Quels types de formations sont accessibles avec le CPF ?

Les formations dont vous pouvez bénéficier avec le CPF se divisent en plusieurs catégories :

  • acquisition d’une qualification (diplôme, titre professionnel, certification professionnelle etc.)
  • acquisition du socle de connaissances et de compétences
  • accompagnement pour la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • création ou reprise d’une entreprise
  • bilan de compétences
  • acquisition de compétences nécessaires à l’exercice des missions de bénévoles ou volontaires en service civique
  • passer le permis B

Et elles peuvent concerner des domaines extrêmement variés. En effet, des qualifications, il en existe pléthore ! Vous pouvez donc opter pour des formations qui entrent directement dans le cadre de votre travail, comme vous former à la suite Office, passer une certification d’anglais, vous former en management d’équipe ou encore améliorer votre aisance à l’oral. Mais d’autres formations, plus inattendues, sont disponibles via le CPF. Ainsi, il est possible de vous former en tricot, faire un stage de forge ou encore devenir pilote de drone. Autant dire que le champ des possibles est (très) large.

D’autres moyens de financer votre formation professionnelle

Le CPF n’est pas l’unique façon de financer votre formation professionnelle. D’autres aides existent.

Si vous êtes salarié.e en CDI, le CIF (congé individuel de formation) peut être une solution pour les formations de longue durée. Celui-ci est financé par votre employeur. Le CIF peut également être utilisé par les personnes en CDD, sous certaines conditions.

Pôle emploi peut également prendre en charge une formation via l’AIF (aide individuelle à la formation). Dans ce cas, la formation doit être cohérente avec votre parcours de reconversion. Elle sera validée par votre conseiller.ère.

Si vous êtes sans emploi ou salarié.e fragilisé.e (dans des métiers en tension par exemple), vous pouvez également recevoir des aides de la Région pour votre projet de formation. Ici, vous devrez déposer un dossier de demande d’aide auprès de celle-ci.

Et, last but not least, les OPCO. Ces organismes permettent de financer les contrats d’apprentissage et de professionnalisation, donc en alternance. Mais ce n’est pas tout, puisque ce sont eux qui renseignent et aident les salarié.es concernant les formations éligibles au CPF. Pour en savoir plus sur ce sujet, il vous suffit de savoir quel est l’OPCO auquel votre entreprise est affiliée à l’aide du code IDCC qui figure sur votre fiche de paie.

« Il est important de continuer à se former tout au long de sa carrière, afin de monter en compétences pour évoluer dans son métier ou pour envisager une reconversion professionnelle », explique Enora CAPITAINE, Directrice des Ressources Humaines chez ITIC Paris.

Voir la rubrique : Métiers
Sur le même sujet
Conseils pour rédiger une lettre de motivation pour un stage 19/11/2020 à 17:20

Comment rédiger une lettre de motivation pour un stage ?

Dans une candidature de stage, la lettre de motivation est aussi importante que le CV ! Comment faire une lettre de motivation de stage qui retiendra l’attention du recruteur ? digiSchool te donne ses meilleurs conseils ainsi qu’un exemple de lettre de motivation.

entreprises préférées jeunes 19/10/2021 à 14:30

Enquête : quelles sont les entreprises préférées des 18-30 ans ?

Quelles sont les entreprises les plus prisées par les étudiants et jeunes diplômés d'écoles de commerce et d'ingénieurs ? C'est ce que révèle une étude de l'agence Epoka, en partenariat avec Harris Interactive et L'Étudiant. L'enquête se penche aussi sur l'état d'esprit des jeunes à l'heure de la relance, et leurs attentes en termes d'emploi.

Quelles formations dans la mode choisir ? 04/08/2020 à 13:48

Travailler dans la mode : quelles formations choisir ?

Attiré par le monde de la mode, tu aimerais te former dans ce domaine pour vivre de ta passion ? Dès la fin du collège, tu as la possibilité de t'orienter vers différents cursus. Quels diplômes peux-tu viser en fonction de ton niveau d'études et quelles spécialités choisir ? Cet article répond à toutes tes questions sur le sujet.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.